Accueil / News / Actualités / Antoine Ribault, la construction d’un rêve.
Antoine Ribault, la construction d’un rêve.
Actualités Sup Addicts

Antoine Ribault, la construction d’un rêve.

A 22 ans, Antoine Ribault nous parle de son parcours de vie entre sport et étude ainsi que de son entrainement avec son coach.
YouTube Sup Passion Foil Magazine

Antoine Ribault est en quatrième année d’école d’ingénieur à l’ESME de Paris. Parallèlement à ses études, il pratique le SUP race à Sèvres et participe à des compétitions de niveau français et international dès qu’il en a la possibilité.

Un bon début de saison

La saison d’Antoine a plutôt bien commencé avec sa victoire en avril dernier sur l’Alpine Lakes Tour. Ensuite, il a enchaîné avec de nombreuses autres compétitions comme la Kelt Ocean Race ou il finit 4ème ainsi que le Morbihan Paddle Trophy, un open de France ou il termine 6ème au classement.

Dernièrement, participant aux Vendée Gliss Event, il n’en garde pas un très bon souvenir, car selon lui « ça n’a malheureusement pas été une réussite pour moi car je n’étais pas super bien sur la course. J’ai fini vraiment bas mais c’est comme ça, ça fait partie du jeu ». C’est donc avec une envie de revanche qu’on l’a retrouvé le week-end dernier en Espagne pour participer à une manche de l’Euro Tour Costa Blanca. C’était un enjeu tout de même spécial car c’est une course de pré-sélection pour intégrer l’équipe de France. Malheureusement il finit loin, très loin dans le classement.

Une organisation minutieuse

Coordonner étude et sport demande un peu de rigueur dans l’emploi du temps. Entraîné par Amaury Dormet de l’Océan Paddle Camp, tous deux ont établi une petite routine. Antoine Ribault note « C’est les dimanches qu’il m’envoie la planification de la semaine et ça me permet de fusionner avec mon emploi du temps de cours. C’est un emploi du temps strict où je vais alterner entraînement et cours ».

Antoine Ribault, la construction d’un rêve.

Aujourd’hui, comparé à il y a quatre ans, c’est Antoine lui-même qui s’organise dans son travail. Au vu de ses années d’études et de son parcours, il a essentiellement des travaux de groupe, qui lui permettent réellement d’aménager son emploi du temps. La mixité entre études et performances sportives n’est pas toujours synonyme. Il explique alors, « Je ne me sentais pas très bien sur ma dernière course car j’avais eu des grosses semaines de cours. Forcément, on sait que l’on ne sera pas tout le temps au top. C’est aussi à prendre en compte ». 

Starboard, un nouveau sponsor

Il a récemment signé chez Starboard France son nouveau sponsor. En se voyant régulièrement sur les courses, Antoine et Samuel Gauthier entretiennent une très bonne relation. A la fin de son précédent contrat, il a eu l’opportunité de parler de son avenir marketing avec Starboard. « J’ai toujours rêvé de faire partie de Starboard car c’est une marque emblématique du sport. Je les ai donc contacté ». Ensemble, ils ont réussi à mettre quelque chose en place. Antoine fait donc partie depuis peu des athlètes français Starboard et espère que ça va continuer sur les prochaines saisons.

Les pré-sélection en équipe de France

Cette année, Antoine a eu l’heureuse nouvelle d’être sélectionné pour participer aux pré-sélections de l’équipe de France. Ils sont quelques français à avoir tenté leurs chances d’être en équipe nationale. Cela s’est joué en 4 courses pendant le mois de juin sur différents évènements. C’est les deux meilleurs français de chaque catégorie c’est-à-dire les deux meilleures femmes et hommes ainsi que le meilleur junior homme et la meilleure junior femme qui ont été sélectionnés.

Antoine Ribault, la construction d’un rêve.

Antoine confie « C’est la première année que j’ai été pris pour participer à ses sélections donc forcément je suis super content. ». C’est un challenge de plus qui l’anime notamment avec l’étape très importante dans le SUP qui est l’apparition du statut de sportif de haut niveau. C’est donc ces pré-sélections qui serviront de base afin qu’en 2023 certains riders aient des statuts de sportif de haut niveau. 

Un seul objectif en tête

Participer à des compétitions d’un tel niveau est le moyen de progresser et de se surpasser. L’objectif principal d’Antoine est d’atteindre ses sélections pour pouvoir avoir le label sportif de haut niveau en 2023. « Cela me permettra ensuite de pouvoir m’investir vraiment dans le sport et à terme être sélectionné en Équipe de France ». L’objectif ultime de tout sportif français serait d’intégrer l’équipe de France pour représenter le pays aux Championnats de Monde.  

Allier étude et passion n’est pas toujours simple, mais Antoine à son objectif de carrière bien tracé. « C’est sûr que devenir sportif professionnel est un rêve mais j’aime tellement ce côté ingénieur avec la conception. Si j’ai la possibilité d’accompagner Starboard dans la conception et le développement de matériels en parallèle de ma carrière sportive ça serait top et ça me tiendrait à cœur ».  

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sup Passion Facebook

Advertisement