Accueil / News / Actualités / Encore un accident en stand up paddle !
ncore un acccident en stand up paddle !
Actualités

Encore un accident en stand up paddle !

Un accident en stand up paddle, 15 enfants et 2 adultes se sont retrouvés à la dérive à Carteret et ont été sauvés par la SNSM.
YouTube Sup Passion Foil Magazine

Chez Sup Passion, nous sommes heureux de contribuer à la bonne pratique du SUP. Mais encore un accident en stand up paddle ! Cette fois c’est un groupe de vacanciers qui a dû être récupéré devant le cap de Carteret. Et c’est presque toujours la même cause. Le vent était off shore et les a éloignés du rivage. Ensuite, comme le disent les sauveteurs de la SNSM : ” Toutes les conditions étaient réunies pour que la sortie vire au drame “. Nous avons la chance de travailler avec eux et ils n’en peuvent plus. Les pratiquants en vacances sont rarement conscients du danger qu’ils courent en mer.

Des sauvetages de stand up paddle quotidiens …

Yann Leblacher de la SNSM de Carteret est très en colère. “On est parti en équipe réduite parce qu’il y avait urgence. Quand nous sommes arrivés sur zone, les gens avaient déjà pu être secourus par d’autres bateaux. On a récupéré quatre paddles, on a de la chance pour cette fois, tout se termine bien …”

Mais comment est-ce possible ?

Une fois de plus, cet acccident en stand up paddle est dû à un manque de connaissance de la mer. Cette fois, ce sont 15 enfants accompagnés de 2 adultes qui étaient en ” promenade “. Et c’est toujours le même scénario, il fait beau, il y a du soleil et le paddle c’est facile non ! C’était une belle journée de vacances ensoleillée, propice à l’insouciance. Ok, la prise en main n’est pas compliquée mais cela se fait sur un plan d’eau en mouvement avec des marées et la météo est changeante … L’inconscience du danger exaspère les sauveteurs en mer. Mais attention, les touristes n’en ont pas le monopole et des accidents en stand up paddle il y en a même avec des locaux à toutes les saisons. 

En conclusion.

Enfin, il ne se passe guère de semaine sans que la SNSM soit obligée d’intervenir en urgence. “L’autre jour, nous avons eu deux alertes simultanées, trois paddles à Sciotot, deux paddles à Cateret. Les gens n’ont pas toujours le niveau et ils ne sont pas raisonnables. On a le même souci avec des gens qui partent sur des planches à voile ou le wing foil “. Pour terminer, profitez-en pour lire ou relire les règles de sécurité en stand up paddle.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sup Passion Facebook