Accueil / News / Compétitions, évènements / Noïc Garioud médaille d’argent sur l’épreuve des sprints
Compétitions, évènements

Noïc Garioud médaille d’argent sur l’épreuve des sprints

Noïc Garioud s'est emparé de la médaille d'argent sur l'épreuve des sprints des championnats du monde de stand up paddle 2022.
YouTube Sup Passion Foil Magazine

Pour commencer, il faut signaler que Noïc Garioud naviguait sur une planche prêtée ! En effet, la sienne n’est pas arrivée à temps et l’organisation a modifié l’ordre de passage des courses de stand up paddle technical race. Quant à Mélanie Lafenêtre, elle s’arrête malheureusement en demi-finales malgré une contestation de l’équipe de France. 

Un calendrier modifié au dernier moment !

Si l’équipe de France est bien au complet aux championnats du monde de stand up paddle ISA 2022, rien ne va comme prévu. Organisés par l’ISA, les Mondiaux se déroulent cette année à Porto Rico, du 28 octobre au 6 novembre 2022. Alors que la compétition devait commencer par le Sup Surfing, les prévisions de surf ont imposé de changer de programme. Les raceurs, qui ne devaient commencer que mardi, ont finalement dû se jeter à l’eau samedi, avec l’épreuve du sprint.

Noïc Garioud médaille d'argent sur l'épreuve des sprints
Mélanie Lafenêtre durant la demi-finale des sprints. (Photo ISA)

« Ces quatre jours d’avance ont imposé à l’équipe de France et son staff de s’adapter en urgence » confie Serge Lougarot, le team manager des Bleus. « Les planches de race ne sont arrivées que la veille de la compétition par bateau. La planche de Mélanie Lafenêtre avait le nose et le tail complètement pliés pendant le transport. Il a donc fallu au staff de la réparer dans la nuit afin d’aligner Mélanie, le lendemain pour le sprint. Quant à Noïc Garioud, le représentant de la France sur le sprint, sa planche n’arrivera que le 1er novembre sur Porto Rico.

Mélanie Lafenêtre s’arrête en demis

Noïc Garioud a donc fait le sprint avec une planche prêtée par un copain de la team Starboard, ce qui ne l’empêchera pas de faire un parcours très relevé jusqu’en finale. Où il s’incline derrière l’Américain Connor Baxter pour décrocher la médaille d’argent et le titre de vice-champion du monde. Quant à Mélanie Lafenêtre, elle n’atteint pas la finale après une demi-finale compliquée à départager et contestée par le staff de l’équipe de France. « Mélanie avait le niveau pour atteindre la finale, mais ce n’est que partie remise pour la technical race, dont elle est une spécialiste », note Serge Lougarot. L’équipe de France fait une bonne entame sur ces championnats du monde et reste très concentrée sur les prochaines courses.
Source : Surfing France.

Noïc Garioud médaille d'argent sur l'épreuve des sprints
© ISA / Sean Evans

Finale messieurs

1. Connor Baxter (USA)
2. Noïc Garioud (France)
3. David Leao (Brésil)
4. Christian Andersen (Danemark)

Finale dames

1. April Zig (USA)
2. Caroline Küntzel (Danemark)
3. Marie Carmen Rivera (Porto Rico)
4. Cecilia Pampinella (Italie)

5. Mélanie Lafenêtre (France)


Noïc Garioud médaille d'argent sur l'épreuve des sprints

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sup Passion Facebook

Advertisement