Redwoodpaddle

Accueil / Retour sur les championnats de France de stand up paddle 2019
Compétitions

Retour sur les championnats de France de stand up paddle 2019

Championnats de France de stand up paddle 2019, Olivia Piana impériale sur la technical race et la longue distance, Martin Vitry remporte la technical race et Ludovic Teulade la longue distance.

Du côté tes filles

Pour commencer, Olivia Piana n’avait pas pris le départ des championnats de France depuis 2016. Ensuite, comme à Hossegor, Olivia Piana a fait le doublé en remportant la technical race le samedi et longue distance le dimanche. La championne du monde en titre porte ainsi à 6 le nombre de médailles d’or aux « France » après ses succès de 2012 (1), 2013 (1) et 2016 (2). Elle a pourtant failli laisser s’échapper la victoire en technical samedi après une erreur de parcours et 400m de rame en trop. Son demi-tour effectué, Piana a rattraper ses adversaires pour s’imposer de peu devant Fanny Tessier et Mélanie Lafenetre. C’est le même podium que l’on a retrouvé dimanche sur la longue distance. Enfin, dans le dur en pleine mer, Olivia Piana s’est détachée sur le fleuve pour couper la ligne d’arrivée avec une belle avance sur Fanny Tessier et Mélanie Lafenetre.

Retour sur les championnats de France de stand up paddle 2019

Chez les hommes

Champion en titre de la technical race stand up paddle, Martin Vitry s’est offert un très beau succès dans les vaguelettes de la Méditerranée samedi. En tête dès le premier passage, Vitry a augmenté son avance sur ses concurrents pour couper la ligne bras au ciel et célébrer son deuxième titre national consécutif dans la catégorie. Le Normand aurait pu remettre ça dimanche sur la longue distance après avoir fait toute la course en tête avec Noïc Garioud. C’était sans compter sur Ludovic Teulade. Aiteur d’une incroyable remontée en solitaire sur l’Hérault, Teulade est parvenu a rattraper le duo de tête pour s’arracher au sprint. Il remporte un second titre national après celui en eaux intérieures acquis le mois dernier à Ouistreham.

<img src="https://sup-passion.com/wp-content/uploads/2019/10/championnats-france-stand-up-paddle-2019-2.jpg" alt="Retour sur les championnats de France de stand up paddle 2019" width="1000" height="1098" class="aligncenter size-full wp-image-16969" />

Olivia Piana (championne de France TR et LD)
« C’est top que les championnats de France se disputent pendant la belle saison, notamment pour la communication autour du Sup. (Longue distance) Ça arrive de faire des erreurs de parcours. Si le bateau ne me dit pas que j’ai fait une erreur, j’aurais continué. Je n’ai pas paniqué, j’étais bien. J’ai donné le max pour revenir, j’y ai cru. (Longue distance) Je suis bien partie. J’avais opté pour une planche d’eau plate, j’ai donc eu un peu de mal dans le vent. Je me suis calée derrière Mélanie (Lafenêtre). Les filles ont très bien ramé sur le downwind. Je savais que j’allais être avantagée dans la rivière. C’est une très belle course. Qui était physique car on a remonté l’Hérault à contre courant et un peu de vent de face. »

Ludovic Teulade (champion de France LD)
« Je suis très fier de ne pas avoir lâché. Après 10 minutes, Martin (Vitry) et Noïc (Garioud) avaient fait la différence dans le downwind. J’ai cru en moi tout le long. C’est la première fois que j’arrive à faire un tel effort. C’était une super course. Je savais que potentiel pour revenir sur le flat. J’avais gagné une coupe de France ici l’an dernier, je connaissais bien le parcours. J’ai vu qu’ils s’économisaient en vue du sprint, j’ai tout donné pour revenir à l’entrée du fleuve. Je les ai rejoint à 2 km de l’arrivée. Je suis très content. »

Martin Vitry (champion de France TR)
« Je voulais prendre la tête dès le départ de la technical race. Je suis premier dès la deuxième bouée. J’ai su prendre de l’avance et la garder. Je suis content, j’ai bien glissé, je n’ai pas fait d’erreur. Je très content de la Longue distance. Je fais un bon départ, on part ensemble avec Noïc (Garioud). Ludovic (Teulade) fait un effort incroyable. J’ai pris l’option de partir tôt mais Ludo était plus costaud que moi. Il a été solide. C’était une très belle course. On pensait qu’avec 500m d’avance ça allait se jouer entre Noïc et moi. Les championnats de France sont très importants pour moi : il y a une belle émulation, une bonne organisation. C’est un titre prisé. Il manquait Titouan (Puyo) et Arthur (Arutkin). Ça serait top qu’ils reviennent. »

Technical Race 14 pieds

Messieurs
1. Martin Vitry
2. Tom Auber
3. Noic Garioud
4. Ludovic Teulade
5. Marius Auber
Dames
1. Olivia Piana
2. Fanny Tessier
3. Mélanie Lafenetre
4. Anaïs Guyomarch
5. Marie-Elphège Julienne
Cadets
1. Marius Auber
Cadettes
1. Camille Ferrat
Juniors
1. Noïc Garioud
Juniors filles
1. Anais Guyomarch
Masters
1. Florent Dode
Masters dames
1. Marie-Elphège Julienne
Grand Masters
1. Michael Fargier
Grand Masters dames
1. Virginie Samson
Kahaunas
1. Grégoire Vitry
Kahaunas dames
1. Barbara Grollimund
Grand Kahaunas
1. Philippe Perbet
Grand Kahaunas dames
1. Françoise Denais
Déficient auditif
1. Loïc Cros

Longue Distance 14 pieds

Messieurs
1. Ludovic Teulade
2. Martin Vitry
3. Noic Garioud
4. Tom Auber
5. Marius Auber
Dames
1. Olivia Piana
2. Fanny Tessier
3. Mélanie Lafenêtre
4. Anais Guyomarch
5. Marie-Elphège Julienne
Cadets
1. Marius Auber
Cadettes
1. Camille Ferrat
Juniors
1. Noïc Garioud
Juniors filles
1. Anaïs Guyomarch
Masters
1. Olivier Darieumer
Masters dames
1. Marie-Elphège Julienne
Grand Masters
1. Michael Fargier
Grand Masters dames
1. Virginie Samson
Kahaunas
1. Grégoire Vitry
Kahaunas dames
1. Barbara Grollimund
Grand Kahaunas
1. Philippe Perbet
Grand Kahaunas dames
1. Edith Teulade

Source : Surfing France

Ajouter un commentaire

Clquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Anonym Sup

Sup Passion Facebook

Nautic Paris
Sup Addict