Accueil / News / Compétitions, évènements / Benoit Carpentier vice champion du monde Sup Surf
Compétitions, évènements Fédérations

Benoit Carpentier vice champion du monde Sup Surf

La meilleure performance française est venue de Benoit Carpentier, lequel confirme son titre de 2019 en prenant cette fois-ci la deuxième place.
YouTube Sup Passion Foil Magazine

Piur commencer, après trois journées de compétition, les titres en SUP Surfing ont été décernés. Cela s’est passé sur le spot de La Ocho à Porto Rico où se tiennent les championnats du monde de l’ISA. Clément Roseyro est 5e et chez les dames, Marine Kerdreux est 11e et Camille Dubrana 15e.

De très belles vagues pour Benoit Carpentier.

Ensuite, il a été opposé au Brésilien Luiz Diniz qui a été champion du monde en 2017 et 2018. Et à l’Américain Zane Schweitzer (USA) et au Japonais Taka Inoue en finale du Sup Surfing. Benoît Carpentier a confirmé qu’il était un des meilleurs mondiaux de la discipline. Lors d’une dernière série haletante avec de belles conditions mais irrégulières, il s’en est fallu de peu pour que Benoit Carpentier ne fasse le doublé. A l’issue des 25 minutes, le dernier mot est revenu à Luiz Diniz. Pour qui l’enjeu était de devenir le premier triple champion du monde ISA de SUP surfing. Plus tôt dans la journée Clément Roseyro avait terminé 3e de la finale du tableau de repêchages. Obtenant ainsi une très belle 5e place, améliorant son résultat de l’édition précédente au Salvador (9e).

Benoit Carpentier vice champion du monde Sup Surf
Clément Roseyro (Photo ISA)

La France entre les USA et l’Espagne.

Chez les dames Marine Kerdreux et Camille Dubrana, terminent respectivement aux 11e et 15e places de ces championnats du monde. Et en ayant montré un surf performant et en progression. Ensuite, à l’issue de cette 6e journée de compétition, et alors que 6 titres sur 17 ont été décernés, la France est derrière les Etats Unis au classement général des nations et avance légèrement l’équipe d’Espagne. Enfin, ces deux pays seront ses principaux adversaires pour le titre de champion du monde des nations dont la France est la tenante. Pour terminer, la journée de vendredi était pour la longue distance en SUP et en Prone chez les femmes et les hommes.

Source Surfing France

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sup Passion Facebook

Advertisement