Interview exclusive de Boris Jinvresse, ancien champion de kayak de descente !

Article publié le 3 juillet 2017 par rubrique Sup Addicts et 9240 visites

Boris Jinvresse est un rider que l’on voit de plus en plus en tête des courses de stand up paddle et il raconte son parcours au travers d’une interview pour Sup Passion.

Bonjour Boris, comment as-tu connu le stand up paddle ?
J’ai « connu » ou plutôt « vu » pour la première fois un stand up paddle il y a presque 7 ou 8 ans de cela. A cette époque j’étais pratiquant en haut niveau de kayak de Descente et un beau jour un des membres de mon club s’est mis à découper des kayaks en deux pour les élargir et se mettre debout dessus ! Un certain Gaétan Séné. Mais à l’époque ce support ne m’intéressait pas trop et je ne l’ai même pas testé (erreur de jeunesse). C’est bien plus tard, pendant l’été 2014, alors que j’étais étudiant à Brest que j’ai vu une affiche pour une course de Sup. J’ai envoyé un message à Gaétan simplement pour lui dire que si il voulait la faire nous (Amandine Chazot et moi) pouvions le loger. Ce à quoi il a répondu oui et il m’a demandé si je voulais une planche pour la faire aussi !? Le jour de cette course était la première fois que je montais sur un paddle, une Starboard Allstar 2014 en 12’6×25,5 sous les pieds.

Que fais-tu dans la vie à part du paddle ?
Je travaille à Brest dans un laboratoire de cosmétologie marine où je suis en charge du service marketing et commercial pour la France et l’international. Ce poste est très intéressant car il me permet de toucher à pleins de choses variées et il s’inscrit parfaitement dans la continuité de mon master en management et marketing. Il m’a permit de partir déjà plusieurs fois en Asie. Par contre PME oblige, c’est assez prenant et ce n’est pas toujours évident de s’entraîner autant que l’on voudrait.
Sinon à part du Sup j’adore le surf, le running, le vélo et la boxe anglaise.

Quelle est ta discipline préférée ?
Le downwind, sans hésitations ! Avec Amandine nous avons choisi notre appartement spécialement pour que celui ci soit le point d’arrivée d’un parcours de downwind qui marche très fréquemment en rade de Brest. Dès que les conditions le permette nous privilégions toujours un bon downwind à ce qu’il y a d’indiqué sur notre plan d’entrainement. Cela nous permet de couper avec la routine et de nous remotiver à 100%.

Quels sont tes spots favoris ?
Pour le downwind mon run préféré est Le Fret / Landévennec en vent contre courant : 20 km de bumps parfaitement dans l’axe et une navette de seulement 20 minutes !
Pour le surf j’adore la presqu’ile de Crozon et particulièrement La Palue ou Goulien.

Sur quoi navigues-tu et que peux-tu nous dire sur ton matos ?
J’ai la chance d’être soutenu par la marque Starboard. Je trouve leur gamme excellente. En 12’6 j’utilise la Allstar par 23,5. Elle est hyper rapide et marche bien en downwind. De temps en temps je prends aussi ma Ace par 24 .
En 14’ j’utilise la Ace par 25 pour le downwind et la sprint par 21,5 pour le reste. Cette Sprint 14×21’5 est incroyable, elle est hyper rapide, stable et marche même dans les petits downwind.
Sinon j’utilise les pagaies CT+ (Carbon technologie paddle). La bleue et la rouge. Je porte du textile technique Howzit. Ce sont des produits d’excellente qualité, développés par de vrais passionnés et en plus très sympathique. Pour les dérives j’utilise la VMG Bladesmako 35 pour la beach race et le petit downwind, la mako 38 pour le plus gros downwind et la Time trial pour le falt. Enfin, j’utilise des lunettes Julbo. Marque Française.Je suis aussi soutenu par le magasin Paddle And Kite de Vannes qui commercialise tous ces produits !

Quels sont tes prochains objectifs ?
Cette saison j’avais comme objectif 3 étapes de L’euro Tour qui se sont très bien passées pour moi avec des top 10. Ensuite mes prochains objectifs sont les championnats de France 12’6 et 14’.
J’entretiens aussi toujours un espoir d’aller aux championnats du monde de SUP ISA en septembre pour les sprints de 200 mètres. Cette discipline est nouvelle dans ces championnats du monde et mes résultats en sprint à Lostmills l’année dernière et au grand prix de la ville d’Hossegor cette année face à des plateaux internationaux me donnent une certaine légitimité pour y aller. J’attends la décision de la fédération sur ce point. Je croise les doigts car j’ai de belles chances de faire une perf dans cette discipline.

Plus d’informations sur la page Facebook : https://www.facebook.com/jinvresseboris/

Tags : , , , , ,

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J'écris et publie presque tous les jours des articles afin d'offrir aux internautes un maximum d'informations sur ces sujets.

UA-32433957-1