Redwoodpaddle

Accueil / Para Surf, la France 5ème nation mondiale
Para Surf, la France 5ème nation mondiale
Compétitions

Para Surf, la France 5ème nation mondiale

Para Surf, avec quatre finalistes et des titres de vice-champions du monde, les Bleus terminent à la 5ème place des 2020 AmpSurf ISA World Para Surfing Championships.

YouTube Sup Passion

Eric Dargent vice-champion du monde Stand 3

Stand 3, tout surfeur qui surfe sur une vague en position debout avec une amputation au-dessus du genou ou des deux membres inférieurs ou une amputation congénitale ou une déficience équivalente. Les AmpSurf ISA World Para Surfing Championships 2020 se sont achevés samedi dernier à San Diego aux Etats-Unis. Un classement Para Surf identique à celui de l’an dernier. Le capitaine de l’équipe Eric Dargent prend la deuxième place de la finale Stand 3 des 2020 AmpSurf ISA World Para Surfing Championships. Il s’agit de la troisième médaille d’argent mondiale pour Eric Dargent après celles de 2016 et 2017. Le Martégual est passé tout près du titre cette fois-ci en se classant à 0,24 point de Colin Cook (Hawaii). Rageant d’autant que sur sa meilleure note (7,83 pts), il a chuté en fin de vague.

1. Colin Cook (Hawaii) 14,90 pts
2. Eric Dargent (France) 14,66 pts
3. Naomichi Katukura (Japon) 10,23 pts

Philippe Naud vice-champion du monde Stand 2

Stand 2, tout surfeur qui surfe sur une vague en position debout avec une amputation sous le genou ou une déficience congénitale ou équivalente, une petite taille ou une différence de longueur de jambe.l prend la deuxième place de la finale Stand 2 des 2020 AmpSurf ISA World Para Surfing Championships à l’issue d’une compétition incroyable. Troisième de la demi-finale et éliminé, il se qualifie en prenant une dernière vague à 30 secondes de la fin qui lui permet de doubler le Japonais Kenjiro Ito, un des grands favoris au titre. Encore quatrième de la finale à deux minutes du buzzer, Naud a retourné la situation pour doubler in extremis JP Veaudry (AfSud) et Ado Klang (Israël). Un véritable exploit et une médaille d’argent que le Vendéen arrache pour 0,07 point Le titre mondial revient sans surprise au grand favori, le Brésilien Roberto Pino.

1. Roberto Pino (Brésil) 16,44 pts
2. Philippe Naud (France) 10,34 pts
3. JP Veaudry (AfSud) 10,27 pts
4. Ado Klang (Israël) 8,83 pts

Lou Méchiche 4ème de la finale VI 2 dames

La jeune française (13 ans) prend la quatrième place de la finale VI 2 (déficience visuelle) des 2020 AmpSurf ISA World Para Surfing Championships. Pour sa première compétition internationale, la Canaulaise et benjamine de l’équipe de France a fait une très belle impression. La médaille n’était pas loin car elle termine à 0,7 point de l’Espagnole Celia Gramse. Le titre mondial revient à l’Anglaise Melissa Reid qui s’impose avec 17 points de total.

1. Melissa Reid (Angleterre) 17,17 pts
2. Ling Pai (Canada) 12,67 pts
3. Celia Gramse (Espagne) 5,26 pts
4. Lou Mechiche (France) 4,53 pts

Katell Ropert 4ème de la finale Prone 2 dames

La Bretonne prend la quatrième place de la finale Prone 2 dames. Vice championne du monde en titre, Ropert avait les armes pour maintenir son rang mais n’a pas su trouver les bonnes vagues au contraire de ses adversaires. Alors qu’elle pouvait encore espérer la médaille de bronze, il lui a manqué 0,5 point sur sa dernière tentative. Bravo à Katell pour ce très beau parcours et cette seconde finale mondiale en deux participations. Le titre mondial revient sans surprise à l’Australienne Sam Bloom qui a survolé la finale comme toute la compétition dans la catégorie.

1. Sam Bloom (Australie) 16,26 pts
2. N. Makalima (AfSud) 11,13 pts
3. Georgina Melatini (Argentine) 9,64 pts
4. Katell Ropert (France) 9,13 pts

Le parcours des autres Français en Para Surf

Vice-champion du monde l’an passé, Gwendal Halna du Fretay (VI 2) n’a pu rééditer sa performance de 2019. Il s’arrête en demis pour 0,14 point. Un score infime qui le sépare de Sabelo Ngema (AfSud) et d’une finale qui sera très ouverte. Pourtant bien partie Virginie Louppe (Stand 3) s’arrête elle aussi aux portes de la finale. Pour leurs premiers mondiaux, Laura Domingues (Stand 3) et Thomas Da Silva (VI 1) prennent une encourageante 6e place mondiale. Vétéran des Mondiaux de La Jolla, Maxime Cabanne se classe 7e de sa catégorie (Kneel) alors que Pierre Pochat (Prone 1), irrésistible lors de la première journée, manque de très peu (0,47 point) les demi-finales. Tout comme Cédric Montagney (Prone 2) qui n’en était vraiment pas loin lui non plus. Nul doute que ces athlètes sauront tirer des enseignements de cette campagne 2020 pour revenir encore plus forts.

Source : Surfing France

Ajouter un commentaire

Clquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nootica

Sup Passion Facebook