Nootica
Accueil / Interview de Camille Houron, notre Sup Addict du team Fool Moon
Interview de Camille Houron, notre Sup Addict du team Fool Moon
Photo : Stéphane Hocquinghem
Sup Addicts

Interview de Camille Houron, notre Sup Addict du team Fool Moon

Interview de Camille Houron, notre Sup Addict du mois qui nous raconte tout u presque sur son parcours et son intégration dans la team Fool Moon.

Bonjour Camille, peux-tu te présenter aux internautes qui ne te connaissent pas ?

Bonjour à tous, je m’appelle Camille et j’ai 28 ans. Pour commencer, je suis bretonne et expatriée à Paris depuis 5 ans pour mon travail. Ensuite, je suis Pharmacienne industrielle et là je termine une thèse de recherche en physiopathologie et pharmacologie. Enfin, je pratique le Sup Race en compétition depuis 3 ans et je m’entraîne sur la Seine avec mon club basé à Boulogne-Billancourt (Paris).

Comment as-tu connu le stand up paddle ?

Je viens de la planche à voile que je pratiquais auparavant en compétition en Bretagne. En arrivant sur Paris j’ai rapidement compris deux choses. premièrement qu’il allait être difficile de rentrer tous les week-end à la maison pour naviguer. Et ensuite qu’il fallait absolument que je trouve un autre sport d’eau pour compenser.
J’ai fait quelques recherches et j’ai intégré en janvier 2016 BBSup, un club de stand up paddle à Boulogne-Billancourt. On ne va pas se mentir, au départ c’était une vaste blague pour moi et je me souviens très bien de cette petite phrase  » le paddle, moi ! Jamais « . Le fait est que j’ai carrément adhéré à ce sport, tant au niveau des sensations sur l’eau, que par les rencontres et l’ambiance associée au paddle.

Interview de Camille Houron, notre Sup Addict du team Fool Moon

Comment en es-tu venue à la compétition ?

Je suis ancienne coureuse en planche à voile et la compétition me manquait énormément. J’ai participé à ma première compétition de paddle en mars 2016. C’était ma 3ème sortie en stand up paddle et je me suis dit  » Pourquoi pas! « . Me voilà donc inscrite sur un évènement organisé par Sup en Seine à Verneuil. C’était sur un lac près de Paris. Temps glacial, -2°c de ressenti, de la flotte, bref un régal. Je retrouve un de mes super potes de planche à voile, Mathieu Le Vaillant. Il me met basiquement un tour dans la vue sur cette course. Je dois terminer avant avant avant dernière, un succès ! Et au final c’est le déclencheur. Je sors de là en me disant,  » Camille là il va falloir bosser ma grande « . Et depuis je n’ai pas décroché. J’ai rejoint le club du BAC en janvier 2018. Je m’entraîne quotidiennement avec une belle équipe, ce qui m’a permis de bien progresser. En clair, c’est devenu un vrai fil conducteur dans ma vie perso.
Au final, je cherchais avant tout à retrouver l’ambiance des compétitions en planche. Cela m’avait laissé un certain vide. Et c’est chose faite maintenant avec le Sup. J’aime ce petit moment d’excitation et d’appréhension quand tu débarques sur le spot. Tout comme l’analyse du plan d’eau, les retrouvailles et les moments de partage avec les copains qui viennent de toute la France. Sans oublier la salade de riz à 10:45 du matin, la fin de nav’ où tu es carbonisé après avoir tout donné. Enfin, j’aime les challenges personnels que tu te fixes, les petits échecs et les grandes victoires.

Tu viens d’intégrer la team Fool Moon, peux-tu nous en dire plus ?

J’ai intégré le team Fool Moon en mai dernier après quelques échanges avec Pierre-Yves Hocké créateur de la marque. Je rejoins pour les deux prochaines années une superbe team avec une ambiance très familiale et des valeurs qui me correspondent énormément. Les planches sont vraiment tops avec une belle glisse et une excellente stabilité. J’ai vraiment hâte de pouvoir les exploiter pleinement sur tous types de plan d’eau. Une grande chance pour moi et je remercie vivement Pierre-Yves pour sa confiance. On s’oriente sur une belle aventure.

Quels sont tes objectifs pour la saison 2019 ?

Le but est de participer aux courses régionales et nationales. Prochaine date en vue, le Pornichet Paddle Trophy, puis les France en Août à Ouistreham. Ensuite j’ai un mois de Septembre bien dense qui se profile où je vais naviguer entre le bassin parisien et la Normandie. La suite c’est de progresser techniquement en Flat mais surtout en DW et en conditions océaniques avec quelques gros projets en vue pour 2020.

Merci pour cette interview Camille Houron et toute l’équipe de Sup passion te souhaite le meilleur pour les courses à venir.

Interview de Camille Houron, notre Sup Addict du team Fool Moon

Interview de Camille Houron, notre Sup Addict du team Fool Moon

Ajouter un commentaire

Clquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sup Addict
Gong Stand up paddle

Facebook Likes