Takuma wing foil

Accueil / FFSurf, on va bientôt retourner sur l’eau
retour sur l'eau rapidement
News

FFSurf, on va bientôt retourner sur l’eau

La Fédération Française de Surf fait savoir qu'elle continue de travailler pour un accès à l'océan à partir du 11 mai et pour une reprise des sport snautiques.

YouTube Sup Passion

La FFSurf fait suite au discours du Premier Ministre Edouard Philippe, hier, au sujet de la présentation de la stratégie nationale de déconfinement. Le concept de plage dynamique est défendu par l’ensemble des Fédérations du nautisme. La Fédération Française de Surf était conviée ce mercredi matin à une visioconférence organisée par le Comité National Olympique et Sportif Français. Cette réunion mettait en présence toutes les fédérations olympiques.

Associée aux autres fédérations du nautisme, la FFSurf a défendu ce mercredi matin « une solution transitoire du 11 mai au 2 juin pour que les gens puissent avoir accès à l’océan dans le cadre d’une pratique sportive individuelle en respectant les consignes sanitaires et la distanciation physique » fait savoir Jean-Luc Arassus, le président de la FFSurf.

Le concept de la plage dynamique est soutenu par l’ensemble des présidents des fédérations nautiques, dont la voile, et par le président du CNOSF Denis Masseglia.
Lequel a porté cette proposition à la Ministre des Sports Roxana Maracineanu en fin de matinée. « La Ministre des Sports soutient elle aussi l’idée que les plages soient un lieu de passage jusqu’au 2 juin » ajoute le président Arassus.

Pour Jean-Luc Arassus, « le surf est dans les clous pour une reprise de l’activité dès le 11 mai en attendant la réouverture des plages le 2 juin. . Le Premier Ministre a indiqué dans son discours qu’il sera possible « de pratiquer une activité sportive individuelle en plein air. » La FFSurf ajoute avoir transmis toutes ses propositions à l’ensemble des Ministères et Préfectures concernés.

Fédération des Industries Nautiques (FIN)

Ce mercredi après-midi, le président de la FFSurf aura un rendez-vous téléphonique avec la Fédération des Industries Nautiques (FIN) pour évoquer le sujet de la réouverture des plages.
Il exposera le concept de la plage en mouvement demain jeudi, au cours d’une réunion regroupant 60 députés conduite par Pascale Fontenel-Personne, députée de la Sarthe et co-présidente du Groupe d’études Tourisme.

Pour conclure, la Fédération Française de Surf appelle à la plus grande discipline et au respect le plus strict du confinement en vigueur depuis le 17 mars. « Nous avons été alertés par le Ministère de l’intérieur sur le nombre de verbalisations de surfeurs, en hausse ces derniers jours. C’est intolérable ! Cela risque de compromettre la suite de nos négociations. Nous le répétons, restez chez vous. » Il faut y croire si nous voulons faire du stand up paddle rapidement.

Source Surfing France

Ajouter un commentaire

Clquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sroka

Sup Passion Facebook