Redwoodpaddle

Accueil / Ankore, le vêtement qui nettoie l’océan
Ankore, le vêtement qui nettoie l'océan
News

Ankore, le vêtement qui nettoie l’océan

Ankore, une marque de vêtements recyclés à partir de plastique marin repêché en Méditerranée et dans l'océan Atlantique et de coton biologique.

YouTube Sup Passion

L’histoire de Ankore

Tout a débuté dans l’océan, sur une planche de surf. De l’eau salée, du sable, des algues et un sac plastique perdu dans cette immensité, comme un signe. Ensuite, jour après jour, nous voyons notre écosystème se dégrader, avec l’impression de ne rien pouvoir y faire. Après des mois de réflexion, ils se sont dit et si en s’habillant, nous pouvions participer ensemble à la préservation de l’océan ? Ankore, le vêtement qui nettoie l’océan était né.

Du plastique marin au vêtement

Pour commencer, en 2019, 400 millions de tonnes de plastique ont été produites. Mais seulement 9% sont recyclés. Ainsi, 10 à 12 millions de tonnes de plastique sont déversées dans les océans chaque année. Et une bouteille en plastique met 450 ans à se décomposer. Terrible constat et ça fait longtemps que ça dure. Pour remédier à cela, nous repêchons des tonnes de plastique en mer Méditerranée et dans l’océan Atlantique. Ensuite, via un processus breveté, ce plastique marin est nettoyé, broyé en paillettes de plastique, fondu en granulés et enfin tissé en fil. Pour terminé, mixé avec du coton biologique, choisi pour ses qualités fonctionnelles et écologiques, la maille est à la fois durable, confortable et respirant.

Ankore, le vêtement qui nettoie l'océan

Une démarche transparente

Parce que l’enjeu environnemental est trop important, nous devons être exemplaires. Beaucoup de marques jouent sur le recyclé ou le local sans être sincères sur les modalités ou l’origine des produits. Chez Ankore, ils ont décidé de s’entourer de partenaires de confiance, pour que le consommateur sache ce qu’il achète. Pas de faux semblant ni de baratin. Le design et le patronage sont réalisés à Nantes. Le plastique est repêché en mer Méditerranée et dans l’océan Atlantique. Il est recyclé et transformé en fil en Espagne, puis la confection est réalisée au Portugal. L’ensemble des opérations, du dessin initial à l’étiquette finale, est réalisé dans un rayon de moins de 1 000 kilomètres.

Des valeurs humaines

Parce que l’aspect humain est aussi important que l’aspect écologique, leurs vêtements sont réalisés par un atelier portugais à taille humaine, dans le respect des salariés. Avec un droit du travail protecteur et une rémunération au-dessus des minimums légaux. Ils travaillent main dans la main avec l’atelier dans une confiance primordiale.

Ankore, le vêtement qui nettoie l'océan

Des matière écologiques

Chaque vêtement Ankore est pensé par son empreinte environnementale de manière radicale. S’il ne remplit pas leurs standards, ils passent à autre chose, sans complaisance. Pour cette première collection, leurs sweats et tee-shirts sont composés de plastique repêché dans l’océan et de coton biologique, beaucoup plus écologique que le coton traditionnel. Ainsi, ils proposent un vêtement qui participe au nettoyage de l’océan et qui limite au maximum son empreinte environnementale.

Solide et durable

A l’opposé de la fast fashion, ils proposent des vêtements conçus pour traverser le temps. Des matières solides, un grammage élevé et un savoir-faire exceptionnel. Pour terminer, avec des coupes intemporelles qui resteront pertinentes et élégantes dans plusieurs années.

Ils recyclent Ankore

Ensuite, leur engagement continue tout au long de la vie des vêtements qu’ils conçoivent. Enfin, c’est pourquoi ils vous proposent de reprendre vos vêtements Ankore en fin de cycle (le plus tard possible) afin de les recycler à nouveau. Voilà, la boucle est bouclée !

Un mot sur l’équipe

C’est un couple de bretons installés à Nantes qui a fondé Ankore. Impliqués dans la protection du littoral, ils ont souhaité agir à leur niveau. La pollution plastique de l’océan est dramatique et leur initiative a pour but d’y mettre fin. Plus l’engouement sera grand, plus rapide seront les résultats. Ils portent ce projet depuis deux ans, d’abord à côté de leurs emplois respectifs, puis ils ont décidé de s’y consacrer pleinement. Enfin, c’est un grand pari mais ils sont convaincus que de plus en plus de personnes s’intéressent à ce problème qui nous concerne tous.

Plus d’informations sur le site internet.

Ajouter un commentaire

Clquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sroka

Sup Passion Facebook