Accueil / News / Actualités / Sauvetage d’un homme en SUP au large d’Hardelot
Sauvetage d'un homme en SUP au large d'Hardelot
Actualités

Sauvetage d’un homme en SUP au large d’Hardelot

Hélitreuillée après une vingtaine de minutes de recherche, l'homme en SUP a été prise en charge par les services de secours.
YouTube Sup Passion Foil Magazine

Le lundi 07 mars 2022, le CROSS de Gris-Nez est informé qu’un homme sur un SUP se trouve en difficulté au large d’Hardelot. En effet, c’est un témoin qui l’a repéré, en difficulté au large. Pour rappel d’Hardelot est dans le Pas-de-Calais. Ensuite, cet homme a été secouru ce lundi par deux hélicoptères et un canot du Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage Gris-Nez. En effet, le CROSS a engagé alors différent moyens pour porter secours à la personne en difficulté :

  • L’hélicoptère Dauphin de la Marine Nationale basé au Touquet (62).
  • L’hélicoptère de la Direction Nationale Garde-Côtes des Douanes basé au Havre (76).
  • Le Canot-tout-temps Président Jacques Huret de la station des Sauveteurs en mer (SNSM) de Boulogne sur mer (62).

Témoignange de Kathy

C’est un de mes collègues qui a vécu cette douloureuse expérience. Désormais, il regardera son application avant de partir et non pas la veille. De plus, Il va remplacer son paddle gonflable par un rigide. Il s’est fait surprendre par un vent de terre. Ensuite, il avait une combi intégale de 5 mn, de bons chaussons et une bonne paire de gants. Il a pu tenir tout se temps sans être gelé. Il s’est fait une belle frayeur mais heureusement tout se termine bien pour lui.

Le vent ne l’a pas aidé

Vingt minutes de recherche ont été nécessaires à l’hélicoptère Dauphin pour repérer cet homme. Après “une dérive rapide et inhabituelle”, il s’est retrouvé à 3,5 milles marins, soit 6,5 km, du large. L’équipage du Dauphin hélitreuille la personne à son bord. Exténuée par ses efforts pour revenir à la plage, elle est déposée sur la plage d’Hardelot. C’est là qu’elle a été pris en charge par un véhicule de secours et d’assistance aux victimes (VSAV) du SDIS 62.

Avant de pratiquer une activité nautique, il est important de :

  • Pour commencer, prévenir ses proches de ses intentions.
  • Etre en bonne condition physique et ne pas surestimer ses capacités.
  • Vérifier la météo et les horaires de marée.
  • Ensuite, vérifier l’état de son matériel de sécurité et le bon fonctionnement de son moteur.
  • Avoir un moyen de communication pour alerter les secours : VHF marine (canal 16) ou un téléphone portable dans une pochette étanche (numéro 196).
  • Pour terminer, penser aux équipements de flottabilité intégrée et aux vêtements adaptés aux conditions environnementales.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sup Passion Facebook

Advertisement