sup factory
Accueil / Sup Addicts / Eric notre Sup Addict pour le handisport
SUP Trip France Belgique Pays-Bas
Sup Addicts

Eric notre Sup Addict pour le handisport

Découvrez Eric, un Sup Addict qu nous vient lui aussi de Belgique et qui se lance un défi sportif de 135km au bénéfice du handisport.
YouTube Sup Passion Foil Magazine

Bonjour Eric, peux-tu te présenter aux internautes ?

Bonjour tout le monde. Je m’appelle Eric Rose, j’ai 56 ans et je suis jeune retraité de la Défense Belge ou j’ai travaillé 39 ans. De 1985 à 2010 j’ai occupé un poste à la section sport et survie (Armée de l’air). Ensuite j’ai eu des soucis de santé, suite au sport intensif qui m’a occupé pendant ces 25 ans. J’ai reçu 4 prothèses articulées au niveau de la colonne vertébrale. Et il y a 5 ans une résection du calcanéum suite à des tendinites chroniques au tendon d’Achille.

C’est cette dernière opération qui m’a fait découvrir le stand up paddle. J’avais besoin de faire du sport mais sans traumatisme et le SUP était idéal pour ça. Cela m’a beaucoup aidé dans ma rééducation, un super handisport. J’ai aussi été victime de deux accidents de la route sur le chemin du travail. Le premier en vélo et le second en moto. J’ai eu énormément de chance car lors de ces deux accidents l’impact a été violent. Je m’en suis miraculeusement sorti sans séquelles graves. Ces accidents expliqueront mon choix plus tard.

C’est quoi le stand up paddle pour toi ?

Pour commencer, le stand up paddle est devenu mon sport principal. Mais petit à petit j’ai pu reprendre d’autres activités comme le vélo, le vtt, la natation et même la course à pied. Ensuite, je pratique le sup principalement minimum 2 fois par semaine, en fleuve ou en rivière. Et pour terminer, ayant beaucoup de temps libre, l’idée m’est venue de me poser un défi.

Peux-tu nous expliquer ton prochain projet ?

J’ai choisi de descendre la Meuse depuis la frontière française jusqu’à la frontière néerlandaise. Soit 135 km environ, 15 barrages et écluses à contourner à pied, celle-ci étant interdites au paddle. J’en reviens à mes accidents de la route et mes multiples opérations invalidantes. Je me suis dis, pourquoi pas mettre à profit ce défi pour récolter des fonds que je reverserai intégralement au profit du handisport. Il y a des personnes qui ont eu moins de chance que moi, que ce soit dû à une maladie, un accident ou de naissance, et qui sont devenues handicapées ou personnes à mobilité réduite.

J’ai contacté l’association Cap2Sports qui s’occupe de ces personnes chaque jour en leur permettant de pratiquer plusieurs disciplines sportives. Cette association ne survit que grâce aux dons et avec cette période de covid, les activités qui permettaient de récolter de l’argent sont pratiquement toutes interdites, certains sponsors, en difficulté financière, ont suspendu leurs aides.

Certains médias comme la presse, la radio et bientôt une chaîne de télé locale ont déjà relayés mon challenge. Mais je suis toujours à la recherche de donateurs et de sponsors pour cette association. Gong Galaxy a aussi demandé une interview. Je ferai ce défi dans le courant du mois de mai. Je n’ai pas choisi de date fixe car j’ai la chance de gérer mon temps libre. Et je profiterai d’une météo favorable pour mettre ma planche à l’eau pour 4 jours d’aventure. J’emporterai le stricte minimum et je dormirai sous tente.

Comment te suivre ?

J’ai créé une page Facebook sur laquelle j’informe mes abonnés de l’évolution du projet handisport, de mes entraînements. Je ferai des lives de temps en temps pendant mes entraînements et pendant mon défi sportif. J’ai ouvert un compte dédié sur lequel tous les dons pourront être versés, j’attends encore le numéro IBAN. Ce sera aussi l’occasion de faire découvrir le SUP au plus grand nombre de personnes car il est encore fort méconnu ici en Belgique.

Ajouter un commentaire

Ciquer ici pour laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sup Passion Facebook