Accueil / News / Compétitions, évènements / EuroSup, nos champions en Technical Race
EuroSup, nos champions en Technical Race
Compétitions, évènements Fédérations

EuroSup, nos champions en Technical Race

Mélanie Lafenêtre, Titouan Puyo et Vaïc Garioud ont remporté la médaille d'or de la technical race des championats d'Europe EuroSup.
YouTube Sup Passion Foil Magazine

Un EuroSup victorieux en Technical Race pour l’équipe de France. Clément Colmas prend la deuxième place derrière Titouan Puyo. Ce tir groupé tricolore permet à l’équipe de France de remporter un quatrième titre continental. L’équipe de France a conservé son trophée de première nation européenne à Hvide Sande. Et cela malgré une concurrence plus rude encore que les années précédentes. Preuve que le niveau continental du Stand Up Paddle évolue d’années en années. Quatre ans après la dernière édition, en 2018 en Sardaigne, les écarts avec les autres pays se sont resserrés et les Bleus ne sont plus aussi hégémoniques qu’avant. La France dispose cependant de talents qui sont bien au-dessus du lot. 

EuroSup, nos champions en Technical Race

Titouan Puyo en grande forme à l’EuroSup.

A commencer par Titouan Puyo, 10 ans d’expérience au plus haut niveau, champion du monde et d’Europe. Au Danemark, le capitaine des Bleus a commencé son Euro par une grosse frustration avec une 4e place sur le sprint (mardi). Il s’est vite remis dedans pour remporter coup sur coup la longue distance (mercredi) et la technical race (vendredi). « J’étais content d’avoir des conditions agitées, qui me plaisent, a déclaré Puyo après sa course. Je suis aussi très content qu’on fasse le doublé, j’étais vraiment heureux de voir Clément (Colmas) juste derrière moi.

EuroSup, nos champions en Technical Race

Cette technical race était longue, il fallait la gérer dans sa totalité, avec des virages très techniques. Je suis évidemment très content de mon deuxième titre cette semaine. Et content de cette équipe de France qui, malgré quelques bas de certains, a su se relever et faire une super semaine. » Ce titre est le 5e du Calédonien sur l’EuroSUP, qui le place évidemment tout en haut du palmarès individuel de la compétition.

La montée en puissance de Mélanie Lafenêtre à l’EuroSup.

La “super” semaine c’est aussi celle de Mélanie Lafenêtre. Qui est montée en puissance au fil des courses et des jours. Seulement 7e des sprints mardi, la Varoise a ensuite pris la 4e place de la longue distance mercredi. A la peine sur les qualifications de la Technical hier matin, Lafenêtre a réalisé la course parfait en finale pour s’adjuger son premier titre continental. « Je suis très contente, la course n’était pas facile, a-t-elle confié. Je passe en finale de justesse, ce n’était pas simple. En finale, je fais un bon départ. On arrive à quatre à la bouée, et je prends une petite vague qui me propulse devant. Je gère bien la fin de la course. Heureusement, je sais un peu surfer. Et je finis devant. » Devant les deux Espagnoles notamment qui se voyaient certainement faire le doublé et qui se contentent des places d’honneur. 

EuroSup, nos champions en Technical Race

Noïc Garioud se fait un prénom à l’EuroSup.

La belle semaine bleue c’est aussi la première victoire internationale de Vaïc Garioud. Le “petit frère” de Noïc s’impose dans la finale junior en dominant largement ses adversaires. Après plusieurs jours à regarder les coéquipiers en découdre et voir Simon Ackermann en bronze et en argent sur les sprints et la longue distance juniors, Garioud a pagayé plus fort que jamais pour graver son nom au palmarès de cette première édition pour la catégorie d’âge. « J’ai essayé de me réserver un peu au début de la finale, puis j’ai tout donné et j’ai géré l’avance, a déclaré Garioud. Il y avait toute l’équipe au bord pour m’encourager, plus mon grand frère et ma mamie aussi qui m’ont supporté. » 

La France sacrée pour la 4ème fois.

En plus des titres et des médailles individuelles, 7 médailles d’or au total, le groupe France a savouré sa campagne danoise en apprenant hier soir que le titre par équipes était également acquis. Avec plus de 1.000 points d’avance sur les Espagnols, les Français ne pouvaient plus être rejoints au classement général. Avant même le relais, dernière épreuve de l’EuroSUP 2022, qu’elle a remporté ce samedi matin avec une superbe course de Mélanie Lafenêtre, Amandine Chazot, Simon Ackermann et Vaïc Garioud, la France conserve son titre européen. Le quatrième en quatre éditions. S’agit-il du plus beau ? Sans doute parce qu’il aura été le plus difficile à décrocher. 

EuroSup, nos champions en Technical Race

Technical Race dames.

1. Mélanie Lafenetre  (France) en 32’59″50
2. Esperanza Barreras (Espagne) en 33’16″16
3. Duna Gordillo (Espagne) en 33’28″37

8. Amandine Chazot (France) en 37’16″23 

 Technical Race messieurs.

1. Titouan Puyo (France) en 29’24″26
2. Clément Colmas (France) en 29’32″11
3. Riccardo Rossi (Italie) en 29’34″35 

Technical Race juniors filles.

1. Cecilia Pampinella (Italie) en 35’00″39
2. Elene Etxeberria (Espagne) en 38’03″55
3. Leonor Jardim (Portugal) en 39’25″43

6. Tiphaine Maillard (France) en 44’49″15

Technical Race juniors.

1. Vaïc Garioud (France) en 30’58″08
2. Asger Smidt (Danemark) en 32’07″35
3. Augusto Garcia (Espagne) en 32’28″30 

Relais.

1. France (Mélanie Lafenêtre, Amandine Chazot, Simon Ackermann, Vaïc Garioud)
2. Espagne
3. Italie
4. Danemark

Les résultats complets ici : https://bit.ly/3wT7QBL

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sup Passion Facebook

Advertisement