Accueil / Vidéos Stand Up Paddle / Nos vidéos YouTube / Le SUP Race en 2023 avec la FFSurf
A la Une Fédérations Nos vidéos YouTube

Le SUP Race en 2023 avec la FFSurf

Interview de Serge Lougarot, CTN de la Fédération Française de Surf, qui réponds à toutes vos questions sur le SUP Race en 2023.
YouTube Sup Passion Foil Magazine

Dans cette vidéo, vous trouverez les réponses aux questions suivantes :

– Est-il possible de revoir de nouvelles catégories d’âge pour les plus de 50 ans ? C’est aujourd’hui une catégorie avec beaucoup de pionniers de ce sport en France qui aimeraient bien avoir, à minima, une catégorie plus de 60 et le top, plus de 50, 55, 60, etc.

– Nous sommes nombreux à nous rendre compte qu’il y a une baisse de fréquentation des participants sur les courses fédérales, tu sembles penser le contraire, as-tu quelques chiffres à nous donner ?

– On a aussi lu qu’il y avait trop d’Open et que du coup, cela favorise la baisse des participants aux épreuves. Peux-tu nous rappeler comment sont décidées les dates, les lieux et pourquoi cette année, on a eu 6 Open ?

– Lors de précédents Open et Championnats de France, il y a eu pas mal d’incompréhension concernant le fait de ne pas délivrer de titres dans une catégorie avec moins de 4 personnes. On nous a dits l’année dernière que cette règle allait peut-être être revue par le comité SUP race. Est-ce que cela a été fait ?

– Je pense que peu de personnes connaissent le Comité SUP Race au sein de la FFSurf, peux-tu nous expliquer son fonctionnement rapidement ?

– Comment fait-on pour y entrer ?

– On a pas mal parlé de paddle gonflable sur les réseaux sociaux ces derniers jours, on a lu tout et son contraire. Pour rappel, il y a pour commencer, un Challenge des gonflé et pas un Championnat de France en SUP catégorie gonflable, on est d’accord ?

– Peux-tu nous donner très rapidement les grandes lignes de la réglementation des gonflables en milieu maritime ou océanique ?

– On a lu dernièrement que pour la longue distance des Championnats de France, il fallait en gonflable, avoir une planche double chambre. Le problème, c’est qu’aujourd’hui la majorité des pratiquants loisirs qui veulent se mettre à faire de la compétition ont des gonflables mono chambre, que les Open se sont fait sans double chambre, et qu’en double chambre réelle, il n’y a, je crois que deux modèles chinois qui existent et une starboard. On en est où de cette décision et peut-on là ce soir rassuré les gens ?

– Où en est on du diplôme de Moniteur Fédéral SUP ?

– Notre sport vieilli, il suffit de voir à St Raphaël par exemple, un seul Open, concrètement que faire pour avoir plus de jeunes ?

– J’ai eu une question intéressante, l’argent des licenciés SUP va-t-il au SUP ou alors c’est un tronc commun ?

1 Commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Bonjour,
    Je viens du kayak et depuis quelques années, il n’y a plus de remise de médaille sur les courses.
    Chaque concurrent fait ses courses pour le prestige du classement national.
    A l’annonce des résultats, il y a des lots de distribués mais par tirage au sort.
    Personnellement, je suis compétiteur depuis 30 ans et j’ai des caisses de médailles qui prennent la poussière dans un placard et ça n’apporte plus d’intérêt de repartir avec sa breloque. La plupart de temps elles sont données aux jeunes pour faire plaisir.

    Peut être une idée pour simplifier les remises de médailles et garder les différentes catégories voir les augmenter….

Advertisement

Sup Passion Facebook