Accueil / News / Actualités / Le projet de port à Brétignolles-sur-Mer abandonné
Actualités

Le projet de port à Brétignolles-sur-Mer abandonné

Le projet de port à Brétignolles-sur-Mer a été définitivement abandonné grâce en partie à Surfrider Foundation Europe et à vous tous.
YouTube Sup Passion Foil Magazine

Cela fait maintenant plus de 10 ans que Surfrider Europe suit ce projet du port à Brétignolles-sur-Mer. Pour commencer, cela s’est fait dans le cadre du programme Coastal Defenders. Ensuite, c’est plus de 10 ans d’un bras de fer qui verra finalement s’imposer la raison. Et aussi la protection du cordon dunaire vendéen face à la destruction d’une zone humide motivée par des motifs économiques. C’est donc avec une immense joie que nous pouvons aujourd’hui vous annoncer l’arrêt définitif du projet de port de plaisance. Un grand bravo aux bénévoles des antennes Indre-et-Loire et Vendée qui se sont énormément investis depuis toutes ces années pour que ce projet ne voit pas le jour.  


Saint-Gilles-Croix-de-Vie vote l’abandon du projet 

Plus aucun recours ne sera désormais possible. Les 47 élus communautaires de la Communauté de Commune ont donc voté l’abandon définitif du projet. Le projet du port aura fait couler beaucoup d’encre depuis 2003, date de la consultation informelle des habitants de Brétignolles-sur-Mer.  Ces dernières années pourtant, le projet a bien failli voir le jour. En novembre 2018, la commission d’enquête rendait un avis favorable à la création du port. Et le préfet de Vendée signait les autorisations nécessaires au début des travaux au courant de l’été 2019.  

Encore bravo

Surfrider Europe, ainsi que les autres associations défavorables ne se sont pas démotivées et le 6 octobre 2019, plus de 2500 personnes ont manifesté leur mécontentement alors que les premiers coups de pelleteuse commençaient à détruire les dunes. Pour rappel, un recours juridique avait été déposé par les associations de défense de l’environnement (FNE, LPO, Surfrider Europe) contre l’autorisation environnementale du préfet, mais les autorités avaient quand même lancé les travaux sans attendre la réponse du tribunal, dont les jugements ne sont, à ce jour, pas encore connus.  

Pour rappel : historique du projet 

Ajouter un commentaire

Ciquer ici pour laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sup Passion Facebook