Accueil / News / Actualités / La nutrition sportive pour la pratique du paddle
La nutrition sportive pour la pratique du paddle
Actualités

La nutrition sportive pour la pratique du paddle

Quand vous pratiquez une activité comme le paddle, il est essentiel d'adopter une alimentation équilibrée que l'on appel aussi nutrition sportive.
YouTube Sup Passion Foil Magazine

La nutrition sportive doit être équilibrée. Elle doit aussi répondre aux besoins spécifiques de la discipline pratiquée. La nutrition sportive requiert l’optimisation des apports et de l’utilisation de l’énergie. Par ailleurs, elle conditionne les phases de récupération et de régénération musculaire. Et pour la pratique du paddle, voici quelques informations.

Des apports en protéines plus importants

Pour les sportifs, notamment de haut niveau, les apports en protéines doivent être plus importants. En effet, les protéines favorisent d’une part la construction musculaire. D’autre part, elles accélèrent la récupération. Si, par exemple, vous pratiquez de la musculation, la créatine est également indispensable. Elle améliore vos performances sportives, fournit de l’énergie à vos muscles, et augmente le volume musculaire de votre corps. Votre alimentation va fournir les 2/3, tandis que le reste peut provenir de compléments alimentaires. Vous en trouverez différents types  dans la boutique HSN et d’autres sites web de confiance.

Des petits repas équilibrés

En matière de nutrition sportive, il est recommandé de privilégier les petits repas équilibrés aux plats copieux. De même, il est judicieux de bien les répartir au lieu de les engloutir en une seule prise. Cela se justifie par la nécessité d’apporter en continu à votre organisme tout ce dont il a besoin. Ce qui va lui permettre de se développer et de rester performant pendant la journée. La bonne fréquence est de 5 à 6 fois par jour. Il est indispensable que chaque plat contient des protéines et des glucides, ainsi que des lipides.

Une alimentation pauvre en sucres simples

L’alimentation occupe une place prépondérante chez les sportifs. Vous ne devez pas négliger votre alimentation « péri-training » : avant, pendant et après chaque entraînement. Il est crucial qu’elle soit pauvre en sucre simple. En revanche, les apports en glucides doivent être suffisants. Principal substrat énergétique, ce macronutriment est nécessaire si vous ne souhaitez pas vous retrouver en manque d’énergie. Les apports en fonction du sport. Par exemple, les sportifs de force n’ont besoin que de 5 g/kg/jour contre 12 g/kg/jour pour les sportifs d’enduranceextrême.

De la graisse d’excellente qualité

Que vous soyez un sportif d’endurance ou un sportif de force, les apports en lipides sont tout aussi importants que les apports en glucides. Ils sont évalués entre 0,8 et 1,2 g/kg/jour. Les pizzas comme les glaces sont à bannir. Il vaut mieux considérer les huiles crues comme l’huile d’olive et l’huile de colza. Les aliments sains riches en lipides de bonne qualité sont aussi à privilégier comme le beurre enrichi en oméga 3 et phytostérol. La prise sous forme de supplément est possible pour stimuler la récupération musculaire.

Des fruits et légumes en abondance et une bonne hydratation

Outre les macronutriments, le corps d’un sportif a grand besoin de micronutriments constitués des vitamines et des minéraux. En plus de favoriser la croissance musculaire, ils améliorent votre santé et vos performances pendant les entraînements et les compétitions. Ainsi, il faut consommer des fruits et légumes en abondance. Enfin, une bonne hydratation est primordiale. La quantité minimale est de 2 à 2,5 litres par jour. Vous ne devez pas attendre d’avoir soif pour vous hydrater. La déshydratation est néfaste pour l’organisme et affecte vos performances.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sup Passion Facebook