Accueil / News / Interview de Pascale Tessier et de son projet Sinaani
Interview de Pascale Tessier et de son projet Sinaani
News Sup Addicts

Interview de Pascale Tessier et de son projet Sinaani

Nous avons interviewé Pascale Tessier, fondatrice de l'entreprise Sinaani, elle nous parle en détail de ses paddles adaptés aux handicaps.
YouTube Sup Passion Foil Magazine

Salut Pascale, je te croise souvent sur des événements paddle, depuis quand pratiques-tu le stand up paddle ?

Aloha Stéphane ! Il était une fois “la petite sirène”, mon conte préféré. Je rêvais d’être une héroïne des temps modernes, sillonnant les océans. Ensuite, à l’adolescence, je rêvais d’Hawaii et de cette culture pacifique des sports de glisse. Mon papa était un voileux et depuis toute petite, nous naviguions en Méditerranée. Puis, avec ma famille, quand j’avais 20 ans, nous avons monté des magasins de sport en montagne à l’Alpe d’Huez. J’y ai découvert le snowboard, que je pratique depuis ses débuts. Je cherchais un sport de glisse l’été, puisque j’habite depuis plus de 20 ans à Aix-en-Provence. En effet, je m’y suis mariée et j’ai eu 3 garçons. J’ai fait de la planche à voile car je connaissais Jenna de Rosnay, mon héroïne Windsurfeuse, mais le matériel était encombrant. Finalement, c’est avec Sarah Hébert, il y a 7 ans, que j’ai découvert le stand up paddle.

Tout d’abord, j’ai acheté mon premier SUP race, un Naish, et je suis partie glisser au Cap Bon. Puis, je me suis inscrite à la formation de SUP Instructeur Paddle Fitness & Yoga avec Sarah, à Nantes, en septembre 2015. J’ai fait ma première course, la GlaGla Race, en janvier 2016. Et depuis je voyage de la France à l’Autriche, en passant par l’Italie, l’Islande, le Québec et la Suisse. J’emmène partout mon paddle gonflable avec moi. J’ai décidé de passer ma certification “SUP instructeur en eaux calmes” à Montréal au Québec. Tombée en amour pour ce pays, mon fils ainé est étudiant là-bas. Enfin, en 2017 j’ai passé mon diplôme de prof de yoga Vinyasa et je me suis lancée dans une aventure toute bleue pour en faire mon Job. 

Interview de Pascale Tessier et de son projet Sinaani

Rien que ça ! :))) Et tu associes ton métier avec le stand up paddle ?

Et ouiiii ! J’ai choisi d’en faire mon métier, tout cela au fil de l’eau et des années. J’ai créé ma société SINAANI en 2019. SINA étant de la langue Inu qui signifie « au bord de.. » SINA étant la rive. Je t’invite à quitter le bord de ta vie pour t’aventurer sur l’eau et trouver ton équilibre dans des lieux ressourçant et inspirants. J’ai réalisé mon rêve, vivre de ma passion.

Peux-tu nous parler un peu plus du projet Sinaani justement ?

SINAANI est né de tout cela … De mes rencontres, de mes formations, de tout cet univers bleu que je veux partager. J’ai créé ma petite boutique en ligne où je distribue la marque DO SPORT québécoise. Je vends aussi un Paddle Surf Pistols car j’aime beaucoup cette marque bretonne et Loïc son fondateur. Starboard aussi, avec un paddle dessiné par la championne Sonni Hönscheid. J’essaie toujours de choisir ce que je vends ou propose, sur Sinaani, avec tout mon cœur.

Interview de Pascale Tessier et de son projet Sinaani

Je vends des leggings Québécois faits de bouteilles en plastique recyclées, je fabrique et dessine des bijoux en pierres semi-précieuses dont le jade sacré des maoris qui vient de Nouvelle Zélande. Je suis lithotérapeuthe, je commence à créer une petite ligne de vêtements SINAANI. Enfin, je propose des cours de Paddle Yoga, des cours de yoga sur des planches d’équilibre en bois faites aussi au Québec par un artisan : Unda Board. Un pas à la fois, ou plutôt un coup de pagaie à la fois, tout en douceur sur les flots de ma vie. 

Et tu as imaginé un paddle adapté pour les fauteuils roulants ?

Oui Stéphane, et tout naturellement je veux emmener tout le monde sur l’eau. Le paddle m’a tellement apporté, c’est un merveilleux outil de connexion à soi et à la nature. Mais aussi d’apaisement. Notre mental se tait, notre esprit est plus léger, notre corps plus souple, notre cœur s’ouvre. J’ai remarqué à quel point la maladie laisse peu de place au rêve. Alors, mon rêve à moi est de faire briller les yeux des personnes malades ou en situation de handicap. J’ai un garçon diabétique et j’ai créé, il y a plusieurs années avec d’autres mamans, une association : BLADE (Bleu Association Diabète Enfant) dont j’ai été Présidente 4 ans. 

Interview de Pascale Tessier et de son projet Sinaani

Je suis vice-présidente de l’Association Marseille, j’ai 13 envies pour aider les enfants. D’abord, je veux rendre le Stand Up Paddle accessible à tous, en leur montrant que l’océan de leur vie est fait de possibles. Dominique de DO SPORT au Québec a créé avec expertise et passion le premier PADDLE ADAPTE et je le distribue en France, en Europe et en Suisse. Il est en carbone avec des flotteurs. Je suis en train de créer mon Association EAU DELA DU PADDLE. Les objectifs sont de faire connaître le stand up paddle adapté au grand public, de le vendre aux associations ou aux clubs nautiques, d’organiser des événements inclusifs sur l’eau, d’aider au financement grâce notamment aux actions caritatives du ROTARY, dont je fais partie. Et de le faire évoluer et grandir pour le faire connaître au plus grand nombre. 

Comment peut-on t’aider ?

En médiatisant mes engagements Stéphane ! En parlant du Paddle Adapté, en informant que je suis disponible pour organiser des journées d’initiations et de découvertes. Je lance également plusieurs appels. Je serai à la Nautic Paddle en décembre et je recherche une personne qui aimerait faire la traversée sur la Seine en paddle adapté avec moi. Idem sur d’autres courses, car aujourd’hui au lieu de participer en solo, je voudrais offrir la chance à ceux qui le souhaitent de se challenger et de participer à ces aventures. Je participerai aussi l’an prochain à la traversée du Paddle Raid entre Calvi et Fréjus avec mon club Extrême Glisse événement pour l’association le Chant des dauphins qui emmène les enfants autistes en voilier et que je soutiens. J’ai aussi le projet l’année prochaine d’organiser un week end «Paddle pour tous ». 

Interview de Pascale Tessier

D’ailleurs, je t’y invite Stéphane, en tant que journaliste, pour couvrir l’évènement. Je recherche également de l’aide, des bénévoles, des partenaires, des sponsors et des subventions. J’aimerais remercier aussi tous ceux qui m’accueillent lors des courses et salons, Benoît de l’Alpine Lakes Tour, les mairies lors des journées nautiques, Eric Dargent avec lequel nous avons organisé une journée Surf & Paddle adaptés, Christophe et son Association Paddle contre Parkinson, O’Sijja SUP adapté Québec de mes amis qui organisent aussi des sorties sur l’eau. Tous mes amis et ma famille qui me soutiennent et surtout toutes ces merveilleuses personnes que je rencontre et que j’amène sur l’eau. Je vous invite à me suivre sur ma page Facebook Sinaani Paddle Adapté et à me contacter par e-mail sur hello@sinaani.fr. Et grande nouvelle, le 19 septembre je passerais à l’émission « Vous êtes formidables ! » avec Laure Bolmont sur FR3 pour vous parler du Paddle adapté.

Le mot de la fin ?

Avec du cœur tout est possible !

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sup Passion Facebook