Takuma wing foil

Accueil / Gran Canaria Pro-Am Sup Challenge 2019
Gran Canaria Pro-Am Sup Challenge 2019
Compétitions

Gran Canaria Pro-Am Sup Challenge 2019

Pour sa deuxième édition, le Gran Canaria Pro-Am a offert du 13 au 15 décembre un spectacle passionnant dans les magnifiques vagues de Las Palmas.

YouTube Sup Passion

En terminant à la 3ème place de l’épreuve Sup Surf, le tahitien Poenaiki Raioha décroche son premier titre de champion du monde APP. Retour sur cet épilogue de la saison 2019 riche en émotion.

calendrier

Premier jour Pro-Am Sup Challenge

Après une longue journée de compétition qui permit de lancer pas moins de 18 séries des 1er et 2e tour dans de solides conditions de 2m sur le spot principal de la Cicer, l’équipe d’organisation du légendaire Björn Dunkerbeck et le staff APP décidèrent de délocaliser les tentes et le bus britannique à double étage qui abrite les juges et la régie video, en face du spot d’El Lloret, 400m plus à l’ouest de l’autre côté de la digue. L’ensemble de participants et des organisateurs gardaient encore en tête les vagues exceptionnelles de l’année passée et tout le monde se réjouissait de voir sur les prévisions l’arrivée d’une houle longue, relativement semblable.

Deuxième jour Pro-Am Sup Challenge

La réponse ne se fit pas attendre longtemps puisque dès le samedi matin, au lever du jour, le spot d’El Lloret délivrait des longues droites de 2m50 relativement propres qui s’enroulaient sur 300m le long du reef. Le round 3 fut lancé un peu après 9h offrant un incroyable spectacle pour le public qui put apprécier des rides particulièrement engagés et séries pleines de rebondissement. Tous les compétiteurs sont particulièrement heureux de pouvoir surfer à nouveau cette vague exceptionnelle et défendre leurs chances dans des conditions à la hauteur de l’enjeu mondial. Le show se poursuivit sur toute la journée avec des séries particulièrement relevées à l’image de la confrontation entre l’Hawaïen Mo Freitas et le Brésilien Leco Salazar qui dû réellement sortir le grand jeu pour se qualifier pour les ¼ de finale avec son surf backside toujours aussi radical et puissant. Le vainqueur de l’an passé et leader provisoire du classement mondial Poenaiki Raioha a également démontré lui aussi une fois de plus l’étendue de son talent, pour le plus grand plaisir des nombreux spectateurs amassées devant le spot d’El Lloret. Le champion du monde 2018 Sean Poynter, l’espagnol Guillermo Robello, le numéro 2 mondial Luis Diniz et son compatriote Wellington Reis ainsi que les deux membres de l’équipe de France Benoit Carpentier et Clément Roseyro ont également décroché le précieux sésame pour les ¼ de finale.

Gran Canaria Pro-Am Sup Challenge 2019

Deux champions sacrés dans des vagues de rêve

La houle a légèrement baissé durant la nuit mais le léger vent off shore a lissé remarquablement le plan d’eau d’El Lloret et génère ce dimanche matin des vagues d’une rare perfection qui rappellent les conditions magiques de l’année précédente. Poenaiki Raioha est le premier à entrer en action et se rapproche un peu plus de ses rêves de titre mondial en éliminant le champion de France en titre Clément Roseyro, auteur d’un excellent parcours sur cette manche Canarienne. Une véritable déferlante Brésilienne s’abat sur ces ¼ de finales avec les 3 goofys Wellington Reis, Leco Salazar and Luis Diniz qui offrent chacun une incroyable prestation backside face aux 3 régulars Poynter, Carpentier et Robello qui voient leur parcours s’arrêter. Les demi-finales sont lancées dans la foulée avec certainement l’une des séries les plus bataillées de l’histoire du tour mondial APP entre Poenaiki Raioha et Wellington Reis au coude à coude dans les droites parfaite d’El Lloret. Malgré une vague notée 9.4 le tahitien ne parvient pas à revenir sur le rider de Sao Paulo qui surfe à son meilleur niveau et signe une nouvelle performance à couper le souffle avec des rollers backside d’une précision chirurgicale. Alors que son rival pour la course au titre, Luis Diniz, rentre dans l’eau dans la série suivante, Peonaiki éliminé doit se contenter d’attendre patiemment pour voir ce qui se déroule dans les séries suivantes. Heureusement pour lui, l’attente est de courte durée puisqu’au terme d’une magnifique confrontation avec son compatriote Leco Salazar, Diniz ne parvient pas à se qualifier pour la finale et laisse le titre s’envoler au profit de Poenaiki qui décroche enfin son premier trophée mondial APP sous les ovations du public.

Finale 100 % Brésilienn

La compétition ne s’arrête pas pour autant puisque la finale 100 % Brésilienne et très prometteuse, est lancée peu de temps après dans des conditions de vagues toujours aussi épiques. Du début à la fin de cette dernière série, Wellington Reis impressionne par sa détermination sans faille et la qualité de ses enchainements de rollers backside d’une fluidité exceptionnelle. Avec une note parfaite de 10 et un autre score de 9.4, il ne laisse aucune chance à son ami Leco Salazar et s’octroie la première victoire de sa jeune carrière sur une épreuve APP et une deuxième place bien méritée au classement général 2019.

Iballa Moreno, la reine de Gran Canaria

Après un début de saison en demi-teinte, la championne du monde 2018 Iballa Moreno est revenue dans le match sur la dernière épreuve à la Barbade avec une belle 3e place, se positionnant naturellement comme l’une des grandes favorites pour ce Gran Canaria Pro-Am qui se joue à domicile. Tout le monde a encore en tête l’incroyable niveau de surf que la locale de Pozo a montré l’an passé sur les grosses droites d’El Lloret et cette année encore, avec le soutien indéfectible du public, Iballa Moreno a renouvelé la performance. Après une solide victoire au round 3 face à son amie Shakira Westdorp et une demi-finale palpitante face à la jeune péruvienne Vania Torres, la rideuse de Gran Canaria décroche son ticket pour la finale où elle devra affronter la championne du monde 2019 Izzi Gomez. Une série aux allures de remake de l’an passée dans des conditions aussi excptionnelles mais dont le scénario va s’avérer totalement opposée. La locale canarienne domina la série de bout en bout en exploitant parfaitement les meilleures vagues de série et finit par s’imposer avec autorité sur la rideuse la plus titrée de l’histoire du Stand up féminin. Acclamée par ses amis et sa famille venue la soutenir, Iballa savoure cette victoire comme aucune autre précédemment et remonte à la seconde place du classement général APP.

La finale de consolation (pour l’attribution de la 3e place) fut une nouvelle occasion de constater l’impressionnante progression du niveau féminin au cours des dernières années en observant les rollers backside de la surprenant péruvienne Vania Torres qui parvient à prendre l’avantage sur la Bresilienne Gabi Sztamfater qui signe quelques jolis carves frontside. Malgré leurs éliminations prématurées au Round 3 sur cette épreuve Canarienne, Fiona Wylde et Shakira Westdorp terminent quant à elles la saison à la 4e et 5e place mondiale respectivement.
Maximilian Torres remporte l’épreuve Junior.

Après les finales hommes et femmes, l’épreuve junior (moins de 18ans) a été lancée dans les vagues toujours aussi parfaites d’El Lloret et offert un show captivant tant le niveau de ces jeunes riders est véritablement impressionnant. Révélé au grand public en Février dernier sur la première épreuve de la saison à Sunset, le jeune porto-ricain Maximilian Torres a montré une nouvelle fois l’étendue de son talent en remportant la finale Junior face aux espagnols Juan De los Reyes and Fernando Serra Perrez ainsi que le breton de Perros Guirec, Arthur Lemenn. Ces 4 jeunes rideurs ont proposé au public un aperçu du futur du stand up paddle et ponctué cette mémorable dernière journée de compétition de la meilleure manière possible.

Gran Canaria Pro-Am Race à playa Las Canteras

Le Gran Canaria Pro-Am ne se limite pas uniquement au SUP-surf puisque dimanche fut également organisée en parallèle, une toute nouvelle épreuve de technical race dédiée aux SUP gonflables au cœur de Las Palmas. Les concurrents amateurs et élite se sont retrouvés à Las Canteras, sur la même longue plage que le spot principal de la compétition de La cicer, mais un peu plus à l’est, où la présence de récif rocheux au large bloque la houle et crée une plan d’eau très abrité particulièrement favorable pour accueillir des riders de tous les niveaux. Les compétiteurs s’élancèrent depuis la plage pour un parcours de 10 km en 5 boucles au sein du lagon, affichant rapidement un rythme particulièrement soutenu et une très bonne glisse sur les planches de race gonflables. A l’issue d’une bataille serrée avec son compatriote Carsten Kurmis ainsi que son propre père Fridjof, le jeune Allemand Maui Sach parvient à prendre la tête de la course et ne relâcha pas un seul instant la cadence jusqu’à franchir la ligne d’arrivée, s’octroyant ainsi une belle victoire sur ce format inaugural inflatable world games. Inscrit également dans la compétition de SUP-surf junior et open, le jeune waterman local Liam Dunkerbeck (fils de Björn) témoigne de son incroyable polyvalence en remportant avec brio l’épreuve race junior (moins de 16 ans). Qu’ils soient novices, amateurs ou riders élite, tout le monde a pris du plaisir à ramer sur l’eau ce dimanche et dépasser ses limites confirmant s’il était encore nécessaire, les performances surprenantes des planches gonflables modernes. Leur facilité de transport convient idealement à tous ceux qui viennent à Gran Canaria en avion et renforce bien évidemment la pertinence de ce type de format de course qui sera certainement amené à prendre rapidement de l’importance dans le futur.
Clap de fin sur le Gran Canaria Pro-Am qui aura a réussi le tour de force de s’imposer en à peine 2 éditions comme l’une des épreuves préférées des compétiteurs de l’APP World tour qui ne tarissent pas d’éloges sur la qualité de ses vagues, l’organisation et l’atmosphère particulièrement agréable de Las Palmas. Le plus dur sera désormais d’attendre 12 mois avant de voir les spots canariens à nouveau décerner les prochains titres mondiaux. Hasta la proxima Las Palmas !

Gran Canaria Pro-Am Sup Challenge 2019

Résultats APP Gran Canaria Pro-Am

Hommes
1. Wellington Reis (Bresil)
2. Leco Salazar (Bresil)
3. Poenaiki Raioha (Tahiti)
4. Luiz Diniz (Bresil)

Femmes
1. Iballa Moreno (Espagne)
2. Izzi Gomez (Columbie)
3. Vania Torres (Perou)
4. Gabi Sztamfater (Brésil)

Junior (under 18)
1. Maximilian Torres (Porto Rico)
2. Juan de Los Reyes (Espagne)
3. Arthur LeMenn (France)
4. Fernando Serra Perez (Espagne).

h4>Classement APP World Tour 2019

Hommes
1. Poenaiki Raioha (Tahiti)
2. Wellington Reis (Bresil)
3. Leco Salazar (Bresil)
4. Luiz Diniz (Bresil)
5. Sean Poynter (USA)

Femmes
1. Izzi Gomez (Columbie)
2. Iballa Moreno (Espagne)
3. Vania Torres (Perou)
4. Fiona Wylde (USA)
5. Shakira Westdorp (Australie)

Junior
1.Maximilian Torres (Porto Rico)
2. Juan de Los Reyes (Espagne)
3. Zane Saenz (Hawaii)
4. Rui Horikoshi (Japon) / Kauan Terra (Bresil)

Ajouter un commentaire

Clquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sroka

Sup Passion Facebook