Takuma wing foil

Accueil / Retour sur les Championnats de France 2020
Retour sur les Championnats de France 2020
Compétitions

Retour sur les Championnats de France 2020

Résultats et bilan des Championnats de France 2020 de stand up paddle en eaux intérieures qui ont eu lieu sur le lac d'Annecy.

YouTube Sup Passion

Le bilan du week-end des Championnats de France 2020

Quel week-end de dingue ! Au niveau de la météo, on a tout eu. C’est à dire de la pluie, du soleil et même de la neige, sur les montagnes, le samedi soir. Concernant les acteurs du monde du stand up paddle, on a pu apprécier la présence de 425 Pro, Redpaddle Co, Redwoodpaddle, NSP, 3Bay et Starboard. C’était l’occasion pour tout le monde de tester les toutes dernières planches de Sup. N’oublions pas aussi Chris Defrance qui a fait tester ses foils électriques Pwr-Foil.

Beaucoup d’abandons sur la longue distance de dimanche

Pour commencer, la course longue distance ne fut pas une partie de plaisir pour tout le monde.
Parlons de la distance justement. Au début, les organisateurs avaient décidé de faire une course de 12km. Ensuite la Fédération Française de Surf a décidé que ce serait une longue distance de 18km. Finalement, en regardant les montres GPS des riders, ce fut une course de 19,9 km. La cause, un vent à plus de 40km/h qui a déplacé les bouées vers le fond du lac. Pas de bol …

Toujours concernant le parcours. Il était prévu, en cas de très fort vent, de faire plusieurs boucles en face du village de la course. Ainsi, tout le monde était « en visuel ». Dimanche matin, en regardant les prévisions, il était prévu du vent, mais 3 fois moins que ce qu’il y a eu au final. Heureusement, le parcours a été modifié en changeant le sens, pour avoir plus de downwind qu’initialement. Malheureusement, ce sont des rafales en crosswind à plus de 40km/h, qu’ont dû affronter les compétiteurs.

Ensuite, parlons justement des participants. Etait-il judicieux de se lancer dans une course de Championnat de France sur 18km ? Quand il fait beau oui, mais quand vous savez qu’ils annoncent de fortes rafales de vent et du froid ? La conséquence est qu’il y avait tellement d’écart entre les pros devant et les amateurs derrière, que les bateaux étaient dans l’incapacité de couvrir la totalité du parcours. Du coup, beaucoup se sont retrouvés en hypothermie au milieu du lac, sans bateau d’assistance. Alors nous vous recommandons, si vous n’avez pas d’entraînement, que vous avez une planche non adaptée, que vous ne savez pas naviguer dans le vent fort, de ne pas vous engagez dans ces conditions bien que la course était ouverte à tous. Engagez-vous sur la course de 6km, plus accessible et vous y trouverez beaucoup plus de plaisir !

Du vent et une météo difficile

Après, que ce passe-t-il quand vous mélangez une eau à 17° et un vent violent à 5° qui vient des montagnes ? Vous obtenez beaucoup d’abandons et de personnes en hypothermie. Il y avait bien des bateaux de sécurité présents mais ils ont été pris de cours par le nombre de personnes en situation d’urgence. Et comme nous venons de le dire, ils étaient dispersés sur une distance plus grande que prévu.

Que ce soit à la montagne ou en mer, le temps change vite. Le vent violent et les courants d’airs froids peuvent vite venir, sans crier gare. C’est pourquoi, il est toujours bon d’adapter sa tenue en fonction de la météo prévue, même si ce jour là, les organisateurs ne s’attendaient pas à des températures si froides. A titre personnel, j’ai fait la course en Supskin et j’étais bien heureux d’avoir plus chaud que froid.

Heureusement, tout est bien qui finit bien, mais cela aurait pu mal se finir pour certains. Encore merci aux pompiers, à l’équipe Redwoodpaddle / Pwr-Foil et aux personnes sur les rives qui sont venus en aide à nos compétiteurs.

Pour terminer, saluons le travail de Benoit Mouren et de la Fédération Française de Surf. Car oui, en cette période Covid, organiser un tel évènement était un exploit.

Samedi Championnats de France 2020 stand up paddle sprint

Pour commencer, chez les hommes, le Calédonien Noïc Garioud et chez les femmes la Bretonne Anaïs Guyomarch ont remporté le titre national. Ensuite c’était la première fois qu’on avait une épreuve de sprint sur 200 mètres. C’est pourquoi on retiendra que les deux premiers champions de France jamais titrés sur un lac sont des jeunes de 18 ans. Ils représentent aujourd’hui l’avenir du stand up paddle français. Organisés par le Annecy Stand Up Paddle Club, avec le soutien de la Fédération Française de Surf, les championnats de France Dacia de Sup Race connaissent un franc succès avec plus de 200 inscrits.

Retour sur les Championnats de France 2020 sprint homme

Lors de l’épreuve inaugurale du sprint, les meilleurs Français étaient au départ de ces Championnats de France 2020 à l’exception de Martin Vitry. Membre de l’équipe de France il a préféré se réserver pour la longue distance de dimanche. En finale messieurs, les six concurrents sont tous partis à fond. Mais c’est le junior Noïc Garioud qui est parvenu à se détacher pour couper la ligne avec 1,25 seconde d’avance sur Titouan Puyo. Quatrième mondial junior de la spécialité, Garioud démontre qu’il est un vrai spécialiste de cet effort particulier. Derrière les deux Calédoniens, le Haut Savoyard Ludovic Teulade parvient à s’imposer pour monter sur le podium juste devant Tom Auber.

Chez les dames, Anaïs Guyomarch a dominé Iona Rivet de près de deux secondes pour s’imposer facilement. Fanny Tessier termine troisième et monte sur le podium.

Retour sur les Championnats de France 2020 femmes

Sprints hommes

1. Noïc GARIOUD en 37’58
2. Titouan PUYO 38’83
3. Ludovic TEULADE 39’89
4. Tom AUBER 41’55
5. Yoann LE VEN 42’92
6. Jean LETOURNEUR 47’83

Sprints femmes

1. Anaïs GUYOMARCH en 51’67
2. Iona RIVET en 53’21
3. Fanny TESSIER en 54’11
4. Sandrine BERTHE en 56’42
5. Agathe RODIER en 59’05
6. Helene BONNAN en 1min02’27

Sprints -15 ans garçons

1. Simon ACKERMANN en 31’08
2. Mathis DE VARGAS en 32’99
3. Thomas DUSART en 36’05
4. Clément MUNIER en 42’74
5. Josselin LEMAITRE en 43’52
6. Pierre Gaspard LEMAITRE en 44’67
7. Noé VAURS en 43’77

Sprints -15 ans filles

1. Julia RISSO en 37’60
2. Ysaline ROZAND en 41’02
3. Lucie DUTRUEL en 44’77
4. Lou SOULIS en 48’45

Technical race -15 ans garçons

1. Simon ACKERMANN en 17min04
2. Mathis DE VARGAS en 18min39
3. Thomas DUSART en 18min48
4. Clément MUNIER en 22min02
5. Josselin LEMAITRE en 24min31
6. Noé VAURS en 25min12
7. Pierre Gaspard LEMAITRE en 25min50

Technical race -15 ans filles

1. Julia RISSO en 21min56
2. Ysaline ROZAND en 22min53
3. Lucie DUTRUEL en 24min43
4. Lou SOULIS en 28min35

Titouan Puyo

Dimanche Championnats de France 2020 stand up paddle longue distance

Le Calédonien Titouan Puyo et Fanny Tessier ont remporté la longue distance de 18km. Après les juniors sur les sprints samedi, ce sont les trentenaires qui se sont illustrés ce dimanche en Haute Savoie. C’est dans une dernière partie face au vent que Titouan Puyo a fait la différence. Il a aussi, dans le petit downwind de mi-course, mis un coup d’accélérateur pour se détacher et finir seul. Il s’impose devant Noïc Garioud. Déjà en bronze samedi, le local de l’étape Ludovic Teulade est de nouveau sur le podium après un combat avec Clément Colmas.

Chez les dames, Fanny Tessier est cette fois la plus rapide. Elle devance Iona Rivet, vice-championne de France. Après son succès sur les sprints, Anaïs Guyomarch est cette fois-ci en bronze.

Fanny Tessier

Longue distance hommes

1. Titouan PUYO en 1h58’09
2. Noïc GARIOUD en 2h01’22
3. Ludovic TEULADE en 2h04’00
4. Clément COLMAS en 2h04’02
5. Martin VITRY en 2h05’15

Longue distance femmes

1. Fanny TESSIER en 2h27’17
2. Iona RIVET 2h31’11
3. Anaïs GUYOMARCH en 2h36’15
4. Erica REVIL en 2h39’42
5. Marie-Elphège JULIENNE en 2h45’04

1 Commentaire

Clquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sroka

Sup Passion Facebook