Accueil / News / Compétitions, évènements / La Dordogne Intégrale couronne 5 champion(one)s de France
Compétitions, évènements

La Dordogne Intégrale couronne 5 champion(one)s de France

Sur la DI, Fanny Tessier, Dominique Bianchi, Olivier Darrieumerlou, Florent Dode, Stéphane Leblond, Franck Siegel champions de France !
YouTube Sup Passion Foil Magazine

Olivier Darrieumerlou, Florent Dode, Fanny Tessier, Dominique Bianchi et l’équipage en sup tandem Stéphane Leblond – Franck Siegel (Team Tahoe 425 pro), ont remporté les titres de champions de France de Stand Up Paddle Ultra Longue Distance, dimanche, lors de la 13e édition de la Dordogne intégrale, une course de 130km sur un des plus beaux cours d’eau du pays. Une soixantaine de concurrents en SUP s’étaient élancés aux premières lueurs du jour d’Argentat sur Dordogne (19) pour rejoindre Castelnaud-La-Chapelle (24).

Km 0, Argentat sur Dordogne, 6h15 dimanche matin.

Il fait nuit mais les rues de l’ancien grand port de commerce d’où partaient les gabariers s’animent déjà. Il y a des kayaks, des canoës, des pirogues et des Stand Up Paddle.
6h30, les pirogues s’élancent en premiers, quelques minutes plus tard, c’est le départ des kayakistes. Puis, vient le départ des Supeurs. Tous partent sous des encouragements très bruyants. 130 km d’eau douce qui file vers l’océan le long de gorges sauvages, de falaises calcaires où sont accrochés des châteaux médiévaux et villages haut-perchés. Les concurrents traverseront successivement les départements de la Corrèze, du Lot et de la Dordogne.

KM 25, il est 8h30 passé.

Olivier Darrieumerlou domine la course dès le début. Les premiers arrivent à Beaulieu-sur-Dordogne. Étape de portage puisqu’il n’y a pas assez d’eau pour pouvoir franchir la glissière.

KM 50, 11h00.

Le soleil brille à Gluges et Stéphane Leblond – Franck Siegel en Sup tandem suit de près Olivier Darrieumerlou. Les voici tous les trois en tête de la course et maintiennent leur place jusqu’à l’arrivée.

KM 80, 13h00.

Fanny Tessier est en tête chez les dames, avec une belle longueur d’avance sur sa première concurrente, Emmanuelle Marcon, la championne de France en titre de la spécialité.

KM 130, il est 16h00 passés.

La ligne d’arrivée au pied du château de Castelnaud-La-Chapelle offre un cadre sublime. Olivier Darrieumerlou s’impose en plus de 14 pieds sous un tonnerre d’applaudissements et pose sa pagaie après 9 heures et 16 minutes. La Team Tahoe 425 Pro arrive quelques instants plus tard, en 9 heures et 34 minutes d’efforts en tandem. Puis vient le tour de Florent Dode, après 9 heures et 35 minutes, il signe son second titre national en 14 pieds et moins. C’est ensuite le tour de Fanny Tessier de franchir la ligne d’arrivée, après 10 heures et 48 minutes, pour un premier titre en 14 pieds et moins. Dominique Bianchi, la doyenne du Sup français arrive après 13 heures et 11 minutes, et s’empare du titre en plus de 14 pieds. Surtout, elle boucle, enfin, la Dordogne Intégrale à sa quatrième tentative.

La Dordogne Intégrale couronne 5 champion(one)s de France

Présent à la remise des médailles, le président de la Fédération Française de Surf Jacques Lajuncomme, accompagné du cadre technique national Serge Lougarot, a souligné l’importance de la discipline pour la Fédération et a tenu à féliciter les clubs organisateurs de l’Argentat Dordogne CK et du Castelnaud en Périgord CK, ainsi que tous les bénévoles qui ont oeuvré à la réussite de ces deuxièmes championnats de France ULD. 

Olivier Darrieumerlou, champion de France plus de 14 pieds

« Je suis très content d’avoir remporté le titre de champion de France car c’est une course que j’aime beaucoup mais qui est aussi très dure. Pour arriver à faire cette course, en l’appréciant, il faut beaucoup s’entrainer. On a eu des conditions fabuleuses, avec du soleil, un peu froid ce matin mais la température est vite montée. C’était une super belle journée avec tous les copains ! Ma course s’est bien déroulée. J’ai essayé de sortir des kayaks et de tous les Stand Up dès le départ. On était quatre ou cinq à prendre le lead devant. J’ai frotté le dessous de ma board dès les premiers mètres mais j’ai eu de la chance, ça n’a pas percé ! Arrivé à Beaulieu, on n’a pas pris le rapide mais on a fait un portage un peu chaotique.

La Dordogne Intégrale couronne 5 champion(one)s de France

Avant Carennac, j’ai pris l’option de suivre la digue car j’ai un aileron relevable sur ma planche, ça m’a permis de pas perdre de temps et de ne surtout pas faire de portage pour prendre de l’avance sur les autres. J’ai essayé d’augmenter cette avance sur les 10 km suivants pour ne pas laisser Bruno Hasulyo (le champion du monde hongrois) revenir sur moi. Lors du ravitaillement, j’ai fait le plus vite possible car je savais qu’il n’était pas très loin. Arrivé au KM 110, ça commençait à sentir bon car je voyais que l’écart ne faisait que se creuser. À 3 km de l’arrivée, mon aileron à commencer à décon… et j’ai dû m’arrêter avant de repartir car, heureusement, j’en avais un deuxième dans mon gilet. »

La Dordogne Intégrale couronne 5 champion(one)s de France

Stéphane Leblond – Franck Siegel, champions de France Sup tandem

« La course s’est super bien passée, on avait de très belles conditions même si on avait peur d’avoir un peu froid ce matin et trop chaud cet après-midi. Mais ça a été. La température était idéale et il y avait de très belles conditions d’eau. C’était une belle édition ! On n’a pas rencontré de difficultés durant les 130km, quelques petits coups de barre mais rien de bien méchant. Il faut une bonne coordination et bien se connaître pour réaliser cette course à deux. C’est bien sûr beaucoup de travail au quotidien, que ce soit seul ou en tandem. Il ne faut pas le sous-estimer ! On est fiers d’avoir réalisé cette course et fiers de s’être battus pour que le titre national en tandem soit reconnu par la Fédération. »

Fanny Tessier, championne de France de moins de 14 pieds

« Cette course est une première expérience pour moi. Je l’avais déjà fait en relais, mais c’était une première en solo. J’ai eu un peu froid le matin, mais je me suis vite réchauffée ! C’est beaucoup d’entrainement, on ne commence pas à faire 130 km comme ça, on fait beaucoup de gainage, on gère son alimentation et son hydratation, c’est très important. Et, surtout, le mental fait, je pense, au moins 50% des choses. Pour gérer le ravitaillement, j’avais une équipe qui m’a heureusement beaucoup aidé. Je n’avais pas prévu assez d’eau et ça servira d’expérience. J’ai envie de revenir l’année prochaine et partager ces moments avec la team qui l’a fait en relais. C’est génial ce sentiment de partage. »

14 pieds et moins dames

1. Fanny Tessier en 10h48’17 *** CHAMPIONNE DE FRANCE ***
2. Emmanuelle Marcon en 11h07’45
3. Charlotte Dambrine en 13h05’01
4. Roselyne Beraud en 13h21’08

14 pieds et moins messieurs

1. Florent Dode en 9h35’06 *** CHAMPION DE FRANCE ***
2. Matthieu Chauvel en 9h48’22
3. Quentin Padiou en 10h32’57
4. Stéphane Bentoumi en 10h33’02

14 pieds et plus dames

1. Dominique Bianchi en 13h11’42 *** CHAMPIONNE DE FRANCE ***

14 pieds et plus messieurs

1. Olivier Darrieumerlou en 9h16’45 *** CHAMPION DE FRANCE ***
2. Alexis Hillairet en 10h17’30
3. Nicolas De La Fuente en 10h52’16
4. Franck Fifils en 11h08’53

Tandem

1. Team Tahoe 425 Pro en 9h34’39  *** CHAMPIONs DE FRANCE ***
2. Les Gros Bubars en 10h01’16
3. Levallois Grand en 10h06’27
4. Bouille et Vince en 10h34’39

Source : Surfingfrance

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sup Passion Facebook

Advertisement