Anonym Sup

Accueil / Composition de l’équipe de France Sup aux Mondiaux
Composition de l'équipe de France Sup aux Mondiaux
Compétitions

Composition de l’équipe de France Sup aux Mondiaux

Composition de l'équipe de France Sup aux Mondiaux ISA World Sup and Paddleboard Championship 2019 du 24 novembre au 1er décembre au Salvador.

Le comité directeur de la Fédération Française de Surf a validé la proposition émise par la Direction Technique Nationale. Cela concerneles Mondiaux ISA de Stand Up Paddle. Au final, treize athlètes composent l’équipe de France pour les ISA World Sup and Paddleboard Championship 2019. La compétition aura lieu du 24 novembre au 1er décembre prochain, à El Sunzal, au Salvador.

L’ISA organise pour la 8ème année consécutive les Championnats du Monde officiels de stand up paddle, depuis la première édition en 2012 au Pérou. Les précédentes éditions ont eu lieu sur quatre continents. Ce fut au Pérou (2013), au Nicaragua (2014), au Mexique (2015), aux Fidji (2016), au Danemark (2017) et en Chine (2018), illustrant l’attrait universel du Sup.

Puyo présent depuis 2014

Et pour la 8ème année consécutive, la Fédération Française de Surf a sélectionné une équipe qu’elle envoie sur place pour représenter le Sup français. Présent en sélection depuis 2014, Titouan Puyo sera un des leaders de l’équipe cette année encore. Champion du monde au Nicaragua de longue distance en 2014 et vice-champion du monde en 2016, il est un des tout meilleurs mondiaux et vise comme chaque année la première place.

Première pour Tessier, Auber et Guyomarch

Martin Vitry honorera lui sa deuxième sélection après avoir remporté la sélection mise en place lors des championnats de France fin septembre. Amandine Chazot, vice-championne du monde du sprint en 2017, sera alignée pour la 3e année consécutive. Alors que Fanny Tessier, vainqueur des sélections nationales, et les juniors Marius Auber et Anaïs Guyomarch, tous deux n.1 français dans leur catégorie d’âge, connaîtront leur première cape.

Composition de l'équipe de France Sup aux Mondiaux

Angibaud toujours là

Pour commencer, en Sup sufing, Caroline Angibaud (vice-championne du monde en 2015) est bel et bien de retour en équipe de France. Après un break d’une année suite à sa maternité (2017), la Vendéenne a remis le couvert l’an dernier en Chine où elle avait décidé de tirer une fois pour toute sa révérence. Donc, la voici qui rempile pourtant une nouvelle fois.

Retour de Dupont sauf si…

Justine Dupont (vice-championne du monde en 2017), absente l’an dernier, fait elle aussi son retour en Bleu. Un retour qui est toutefois conditionné par la tenue de l’étape du Big Waves World Tour à Jaws (Hawaii). Et/ou de l’entrée d’une énorme houle à Nazaré où Dupont entend battre le record du monde de grosse vague. Dans ce(s) cas-là, elle déclarera forfait à la dernière minute. La Fédération a prévu de la remplacer au pied levé, en retenant également Delphine Beauchet Macaire, championne de France le mois dernier et membre de l’équipe de France l’an dernier en Chine.

Objectif podium

Benoit Carpentier, médaillé de bronze en 2017, participera à ses quatrièmes Mondiaux consécutifs. Des Mondiaux que découvrira Clément Roseyro, tout frais champion de France.

Enfin, les deux prone retenus par la FFSurf sont Julen Marticorena et Camille Rosa Perotteau, tous deux champions de France en titre, qui participeront pour la première fois aux Mondiaux ISA. Et pour terminer, vice-championne du monde des nations en 2016 (Fidji) et 2017 (Danemark) et troisième l’an dernier (Chine), l’équipe de France vise une nouvelle fois une place sur le podium du classement général des nations.

ISA World Sup and Paddleboard Championship 2019

Le World StandUp Paddle & Paddleboard est le premier et le seul championnat du Monde pour les disciplines du SUP Race et SUP Surfing, couronnant des champions du monde incontestés depuis 2012. Les médailles d’or individuelles ont été remportées l’an dernier en Chine par le Brésilien Luiz Diniz (SUP Surfing), l’Australienne Shakira Westdorp (Sup Surfing), l’Américaine Candice Appleby (SUP Technical Race), le Hongrois Daniel Hasulyo (SUP Technical Race), la Française Olivia Piana (SUP Distance Race) ou encore l’Australien Michael Booth (SUP Distance Race). L’Australie a continué à dominer l’épreuve, remportant à Haïnan sa sixième médaille d’or par équipe lors des sept éditions de l’épreuve. La France s’est elle classée troisième des Mondiaux chinois après ses médailles d’argent obtenu en 2016 et 2017.

stand up paddle

Le spot

Les compétitions de Sup Race et de Sup Surfing se dérouleront sur le spot d’El Sunzal. Lequel semble avoir des vagues tous les jours et profite au maximum de toute houle de sud ouest à marée basse. Un gros pic casse au large et offre une belle et longue droite (il peut aussi y avoir quelques gauches dans les houles de Sud). La vague est consistante et très populaire car elle est accessible aux surfeurs moyens. On y trouvre aussi pas mal de longboarders.

En live sur Sup Passion

La cérémonie d’ouverture et les compétitions sont à suivre en direct vidéo tous les jours à partir de 7h30 locales sur : http://isasurf.org/sup/2019/en/live/
Il y a 7 heures de décalage entre la France et le Salvador. Quand il est 7h00 à El Sunzal, il est 14h00 à Paris.

Sup Surfing
Benoit Carpentier
Clément Roseyro
Caroline Angibaud
Justine Dupont ou Delphine Beauchet Macaire

Sup Race
Titouan Puyo
Martin Vitry
Amandine Chazot
Fanny Tessier
Marius Auber (junior)
Anaïs Guyomarch (junior)

Prone Paddleboard
Julen Marticorena
Camille Rosa Perotteau

Staff
Serge Lougarot, team manager
Régis Blanchard, coach
Vincent Verhoeven, coach
Pascal Depaire, médecin

équipe de France Sup

Ajouter un commentaire

Clquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Gong Stand up paddle

Sup Passion Facebook

Nautic Paris
Sup Addict