Petits ou grands ailerons pour plus de stabilité en stand up paddle ?

Article publié le 19 décembre 2016 par rubrique Conseils et 11020 visites

Le choix de la taille des dérives pour votre stand up paddle est une question que vous vous posez régulièrement, voici quelques réponses.

Si vous êtes un peu juste en stabilité sur votre paddle en surf ou en race, vous pouvez baisser la taille des dérives. Isolément, il parait logique de mettre des dérives plus grandes pour gagner en stabilité, mais dans le contexte global de la pratique, ce n’est pas forcément la bonne solution. Par exemple, en cas de déséquilibre latéral vous pouvez essayer de compenser en vous appuyant sur le côté opposé du déséquilibre. Mais sur un faible volume de planche, se servir de l’effet d’hélice pour remonter est bien plus efficace.

Les grandes dérives aident à avoir moins de déséquilibres, mais quand le déséquilibre a lieu, des petites dérives sont plus faciles à gérer pour revenir à l’équilibre. C’est plus maniable et plus nerveux. Souvent les gens confondent les effets d’une dérive avec ceux d’une quille et de son lest.

Conclusion
Sur du plat en paddle race ou balade et si vous voulez aller droit vous pouvez avoir un grand aileron.
Avec beaucoup de clapot, ou un départ de course avec 600 personnes comme au Nautic de Paris, prenez un petit aileron pour maîtriser plus facilement le déséquilibre.

Jobe Sup

Merci à Patrice Guénolé pour ses conseils techniques.

Tags : , , , , , , , , ,

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J'écris et publie presque tous les jours des articles afin d'offrir aux internautes un maximum d'informations sur ces sujets.

UA-32433957-1