Interview exclusive de la rideuse Virginie Samson

Article publié le 1 janvier 2015 par rubrique Sup Addicts et 28210 visites

Nous avons profité de cette période de fin d’année, et de ce magnifique shooting photo, afin de poser quelques questions à Virginie Samson.

Bonjour Virginie, peux-tu te présenter rapidement pour les internautes qui ne te connaissent pas ?
Bonjour Stéphane, je suis Virginie Samson, Cannoise depuis 2 ans, et ingénieur informatique. Mes passions sont le sport, la nature et les dessins animés. Coté sport, j’adore la pratique de l’équitation, la voltige, le ski, la randonnée, l’escalade, le roller, et le stand up paddle; bref, du moment que c’est dehors, ça me va. Et quand il pleut, le fitness, ça permet de se défouler.

Te souviens-tu de ta première rame en stand up paddle et peux-tu nous la raconter ?
Oui, tout à fait, c’était en location au Mourre Rouge (plage de cannes). J’étais coincée en plein été sur une plage bondée il y a 3 ans, je voyais depuis quelque temps passer d’étranges rameurs debout sur leur planche. Les boards étaient très stables, le plan d’eau calme, j’ai vite pu filer aux 300m et re découvrir Cannes ! Nature, tranquillité, sport, un parfait accord !

Quelle est la pratique que tu préfères ?
Dur choix, j’adore la variété. La ballade entre amis, la race, le surf, la découverte. Ce que j’aime dans le sup, c’est qu’on peut varier à souhait les plaisirs.

Interview exclusive de la rideuse Virginie Samson

As-tu un pire moment en stand up paddle ?
Oui, un matin nous sommes partis à 4 amis (+ le chien) de Palm Beach pour faire le tour des iles. Il faisait chaud, mais le ciel était gris. Au bout de 20 minutes, première douche (chaude), puis 10 minutes plus tard, secondes douche. Au milieu des 2 iles, l’orage approche. 100 mètres plus loin, les éclairs étaient autour de nous ! Nous avons filé fissa vers la plage, et tenté d’accoster. Résultat, coincés une bonne demi-heure sous un déluge, en maillot de bain. Jean Louis a eu la top idée de nous faire une cabane de planche avec une poubelle en pilier centrale 🙂
Bref, après une bonne rincée, et quelques faux départs (le chien n’était pas convaincu par la mer ajitée), nous avons pu rentrer au calme. Note pour plus tard : ne plus partir qu’en bordure de côte quand le temps n’est pas certain, et investir dans un gilet de sauvetage pour le chien !

Quel est ton palmarès ?
Je me souviens pas vraiment de toutes les courses, j’ai beaucoup couru en 2013, puis blessure, la reprise est longue et complexe. Je ne m’en sors par trop mal en loisir, mais je suis loin, très loin du niveau pro.

2013
– 2nde Alpine Lake Tour
– 2nde Serre Ponçon BR et LD
– 1ere Genève
– 1ere Roseland
– 1ere Lac Bourget (5 KM)
– 1ere La Clusaz
– 2nde Cross Nautic Paris en Loisir

2014
– 1ere Glagla Race (Annecy)
– 1ere Alpine Lake Tour
– 1ere Annecy
– 2nde Sciez BR
– 2nde Geneve BR
– 1ere Canal de la Savière
– 3eme Serre Ponçon LD
– 3eme Cross Nautic Paris en Loisir
– 1ere BR et LD OPEN SUP Annecy

Que peut on te souhaiter pour 2015 ?
Bonheur et Santé ! Ça me va ! Régler ces satanés problèmes de tendinite au coude qui m’empêchent de ramer comme je veux. Je remercie aussi à mercier Sup Mystic France, Select et Red Paddle.

Merci à Virginie de nous avoir accordé ces quelques minutes et bonne année 2015

stand-up-paddle-interview-virginie-samson-2

stand-up-paddle-interview-virginie-samson-3

Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J'écris et publie presque tous les jours des articles afin d'offrir aux internautes un maximum d'informations sur ces sujets.

UA-32433957-1