Portrait de Denis Henriques, le Sup Addict des Sables d’Olonne

Article publié le 4 juillet 2015 par rubrique Sup Addicts et 16510 visites

Portrait de Denis Henriques, le Sup Addict des Sables d'Olonne

Denis Henriques est notre nouveau Sup Addict, sous-entendu un passionné comme nous tous du stand up paddle, il nous raconte tout ou presque sur sa passion du sup.

Bonjour Denis, comment as-tu connu le stand up paddle ?
Bonjour à tous, mes débuts en sup ! C’était en 2007, quand Gong a commencé à sortir une gamme de planches accessibles. Mais avant cela, comme je faisais le circuit de Coupe de France de longboard, je voyais déjà Rico Leroy qui s’amusait debout, avec une pagaie, sur sa grande planche. Je n’ai pas trop traîné avant de mordre à l’hameçon.

Te souviens-tu de ta première session ?
Oui ! C’était la fin de l’été 2007, au cours d’une très longue période de flat, de près d’un mois, chez moi en Vendée. Armés de nos planche de 12′ et de nos pagaies alu, mon pote Philippe et moi avons attaqué notre première session de flat, avec l’objectif (inavouable, à l’époque, pour nos potes surfeurs) de surfer des petites vagues, au prochain swell. Une autre époque, quand on voit le développement et l’évolution de notre sport aujourd’hui.

Quelle est ton matos de prédilection et que peux tu nous dire sur lui ?
Je suis un grand amateur de Sup gonflables, concept auquel j’ai adhéré très tôt en 2008, et j’en suis fier, avec l’acquisition d’une planche de chez ULI. Aujourd’hui, je bénéficie du soutien de RedpaddleCo, par le biais de Loic Caillet et j’utilise les modèles 12’6″ Race, 14′ Race Elite et 9’2″ Surfstar. Ces 3 modèles sont à la fois ultra-rigides, rapides et ludiques, dans leurs programmes. Parallèlement à cela, sur les courses en mer (où la nouvelle législation bannit aujourd’hui l’usage de Sup gonflables simple valve), j’utilise soit une Naish Glide GX 14′ ou une 12’6″ Falcon, en down wind. Deux véritables 4X4 des mers !

Quel est ton spot préféré et quels conseils peux-tu nous donner sur celui-ci ?
Mon spot préféré se conjugue au pluriel ! Il y a tout d’abord les marais vendéens, pour leur côté accessible et pratique, puis ensuite, les spots de la région des Sables d’Olonne, où je vis depuis 20 ans. Chez moi, il y a de quoi mixer surf, balade, pêche, Sup racing et tout ce que ton esprit peut imaginer ou inventer.

Le mot de la fin ?
Attention, le stand up paddle rend vraiment addict, et il n’est pas rare de voir désormais des gens basculer corps et âmes dans cette passion. Le remède? Doubler la dose au quotidien, si possible ! Merci à Sup Passion et à mes partenaires Ocean Viking et RedpaddleCo.

Merci Denis et vous aussi devenez le Sup Addict de Sup Passion en vous inscrivant ici.

Portrait de Denis Henriques, le Sup Addict des Sables d'Olonne

Portrait de Denis Henriques, le Sup Addict des Sables d'Olonne

portrait-denis-henriques-sup-addict-vendee-1

portrait-denis-henriques-sup-addict-vendee-1

Tags : , , , , , , , , , , , , ,

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J'écris et publie presque tous les jours des articles afin d'offrir aux internautes un maximum d'informations sur ces sujets.

UA-32433957-1