Les 6 heures de L Erdre vues de l’intérieur par David GANDON

Article publié le 25 novembre 2015 par rubrique News et 10170 visites

Les 6 heures de L Erdre vu de l'intérieur par David GANDON

Pour la 2ème édition des 6 heures de l’Erdre, l’équipe du Jade Paddle Surf 44, avait fait le plein de participants avec plus de 76 équipes.

En effet, elles étaient nombreuses et composées de 1 à 6 personnes. Un grand bravo aux 10 solos dont une femme qui ont relevé le défi pendant 6 heures, seule sur leur stand up paddle, malgré une météo fraiche et ventée. Il faut dire que Joelle Terrien, chef d’orchestre de cette manifestation et toute son équipe, avaient mis le paquet pour que tout se passe au mieux, ce qui fut le cas avec par exemple du prêt de matériel pour ceux qui n’en avaient pas, ravitaillement et tentes à disposition pour les concurrents, douches chaudes, animations paddle pour ceux qui ne couraient pas. Tout cela s’est passé à la périphérie de Nantes dans un cadre très agréable. Parmi les équipes, il y avait des rideurs de tous niveaux confondus, du débutant aux coureurs professionnels. C’est ce qui fait la magie de cette événement, le mélange des niveaux, la convivialité, et surtout le dépassement de soi.

calendrier

Tout le monde n’avait pas le même objectif, soit partager un bon moment avec ses amis, soit faire un résultat. Deux équipes étaient composées des meilleurs rameurs français tel qu’Eric Terrien, 3ème aux championnat de France la semaine dernière, Joseph Guéguen et Vincent Verhoven, tous dans le top 10 national. Coté solo, le podium de l’année dernière était présent, à commencer par moi (David GANDON), qui avait remporté la catégorie solo avec 47 km (en 12’6), 4ème au scratch équipe et solo confondu. Pour cette année mon objectif était de défendre mon titre mais surtout d’améliorer la distance parcourue sur les 6 heures en accrochant un podium au scratch, toujours en 12’6. Vu les conditions météo annoncées et les équipes présentes, la tâche s’annonçait compliquée avec 6 degrés à l’heure du départ et 20 nœuds de vent établi dés la mi-course. Un parcours très exigeant et surtout complet ou l’on retrouvait toutes les allures de navigation. Pour commencer un long bord vent de face (Up Wind) ou la puissance et l’efficacité du coup de pagaie était primordial pour avancer rapidement, tout en gardant de l’énergie et surtout faire la différence sur les autres rameurs. Suivait ensuite un bord de travers au vent où là l’équilibre et l’attention devaient être de mise pour éviter la chute due au clapot formé par le vent. Sur le long bord de retour vent arrière (downwind), la glisse pouvait permettre un peu de répit et était propice au ravitaillement, un dernier bord vent de travers permettait de finir la boucle de 2,4 km.

Les 6 heures de L Erdre vu de l'intérieur par David GANDON

Pour atteindre l’objectif que je m’etais fixé, il me fallait une moyenne de 8km par heure, mais uniquement. La motivation, le mental et la gestion de l’effort font partie de la réussite. Samedi j’avais envie ! Résultat, les 3 premières heures à 8,6 km/h de moyenne, ensuite les prévisions météo avaient annoncé un renforcement du vent. Pas loupé! Pour la deuxième partie de course, 25 nœuds dans les rafales et du coup il devenait difficile de maintenir la moyenne. Au final je termine les 6 h à 8,1km/h de moyenne et 48,6km ce qui me permet de gagner la catégorie solo mais surtout une belle troisième place aux scratch,(équipe et solo confondu), après une belle bagarre tout au long de ces 6 heures, à 30 secondes de l’équipe d’Eric Terrien qui courait à 4 relayeurs en 12″6. Pas mécontent de ma journée! La première équipe qui courait en 14 pieds était intouchable avec Joseph Gueguenne, Vincent Verhoven et leurs 2 autres équipiers. Ils remportent cette 2ème édition avec un tour d’avance.

Coté féminin c’est la Sablaise Cécile Reliquet, la seule féminine engagée en solo et en 12″6 qui remporte la catégorie et réussi l’exploit de se placer à la 3ème place au scratch féminin équipe et solo confondue avec 37km, 6 mois seulement après avoir découvert le stand up paddle, bravo !

Sur le reste de la flotte aucune équipe ou solo n’ont abandonné, ce qui prouve bien la détermination de chacun, quelque soit son niveau ou ses objectifs et ce, malgré une météo pas très engageante. Il faut aussi remercier tous les bénévoles qui ont contribué à la réussite de cette 2ème édition des 6 heures de l’Erdre et qui ont fait un travail formidable du début à la fin de la journée. A mon avis le plus dur était de rester à terre pendant 6 heures dans le froid et le vent. Bravo à tous les finishers de cette course d’endurance à laquelle je vous invite à participer l’année prochaine. Vous ne serez pas déçu!

DAVID GANDON
Age : 48 ans
Devise : on s’arrête pas tant que ce n’est pas fini
Triathlète depuis 18 ans et paddler depuis 1 an et demi

Fnisher de l’ironman d’Hawaii 2009
Finisher et 4ème en groupe d’age championnat du Monde Triathlon Xterra Hawaii 2008
3 fois vice champion France Triathlon Groupe d’age Senior et Vétéran
Vainqueur de l EXTREMWATERMAN 2015 à Morlaix en solo et 2ème au général
Vainqueur des 6 h de l’Erdre 2014/ 2015 solo
2ème Morbihan paddle Trophy Catégorie 12″6 2015
Vainqueur du 5 et 10 km du Nantes sup Race et Nantes paddle expérience 2015
Vainqueur en 12″6 du Challenge Ford Boyard 2015
4ème aux 20 km de la Rance SUP race 2015

Les 6 heures de L Erdre vu de l'intérieur par David GANDON

Les 6 heures de L Erdre vu de l'intérieur par David GANDON

Les 6 heures de L Erdre vu de l'intérieur par David GANDON

Tags : , , , , ,

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J'écris et publie presque tous les jours des articles afin d'offrir aux internautes un maximum d'informations sur ces sujets.

UA-32433957-1