Interview de Laetitia Isnardon du team Rogue Sup

Article publié le 24 mars 2013 par rubrique Sup Addicts et 51840 visites

Nous avons eut la chance de rencontrer la talentueuse et néanmoins jolie Laetitia Isnardon du team Rogue Sup, l’occasion idéale de lui poser quelques questions.

Bonjour Laetitia et merci de nous accorder quelques minutes. Comment as-tu connu le stand up paddle ?
Bonjour, j’ai connu le stand up paddle il y a plus d’un an, grâce à des amis qui m’ont proposé d’essayer et qui m’ont initié à ce nouveau sport de glisse. J’ai trouvé cela tout de suite fun, pratique et accessible à tous, sans limite d’âge, surtout dans notre belle région du sud de la France, à Bandol.

Comment s’est passé ta première session ?
Ecoutes, cela c’est super bien passé, la preuve je suis tombé amoureuse du Sup. J’ai tout de suite été à l’aise sur la planche, un pur bonheur. Il faisait beau et j’ai vite senti le potentiel de ce sport et du plaisir qu’il peut nous procurer. C’est tip top de faire du stand up paddle en méditerranée.

Comment es-tu venue à la compétition en race ?
De fil en aiguille je me suis inscrite dans un club de surf à Bandol, l’EBC. Will et Pépite, deux profs de surf m’ont initié au longboard et au surf en stand up paddle. Quand j’étais ado je pratiquer la GRS maintenant appelé GR « gymnastique rythmique » à haut niveau, j’ai même terminé vice-championne de France en individuel et 3ème aux championnats de France en équipe. Pour arriver à ce niveau-là, je faisais 21 heures de sport par semaine, d’où l’esprit de compétition que j’ai gardé. Grâce à la GRS, j’ai gardé ma souplesse et mon équilibre, qui me sont très utile pour faire les compétitions de race. Par contre, vu que je viens du monde de la danse et de la gymnastique, et non pas du monde de la glisse, j’ai malheureusement beaucoup de mal encore dans les vagues et en downwind, par manque d’expériences et de lecture de la mer. Je me dis qu’avec le temps, de la patience et surtout de la sagesse, on arrive toujours à ses fins. Après une longue absence sans sport, d’environ 15 ans (je me suis occupé de mes deux enfants), j’ai repris le sport il y a un an et la compétition tout de suite après. Tout s’est enchainé de suite, ma première compétition de sup race, c’était l’année dernière à St Raphael et depuis je n’arrête plus.

Interview de Laetitia Isnardon du team Rogue Sup

Tu as beaucoup bougé grâce au sup ?
J’ai parcouru toute notre belle région du sud, ensuite Lyon (3ème sur 20 femmes), ce qui m’a donné le droit à un passe VIP pour la course du Salon Nautique de Paris (8ème sur 15 femmes). Je suis aussi allé jusqu’en Belgique à Namur sur la Meuse (3ème sur 10 femmes) et les championnats de France en Bretagne où j’ai terminé 8ème sur 15 femmes en longue distance.

C’est quoi ton plus beau souvenir en stand up paddle ?
Lors de cette dernière compétition en Bretagne j’ai participé à la course de beach race et sur 15 filles, 6 se sont désistées car les vagues faisaient entre 1m50 et 2m mètres. J’ai terminé 9ème c’est-à-dire dernière ! Et ben pour moi, cela a été ma plus belle victoire et un des plus beaux moments en race, j’ai eu la peur de ma vie mais j’ai réussi à surmonter ma peur des grosses vagues en finissant ma course saine et sauve. Quel beau, dur et éprouvant moment que sont ces championnats de France du Cruson en Bretagne. C’était la première fois de ma vie que je naviguais sur l’océan, ça change de la Méditerranée, rien à voir.

Interview de Laetitia Isnardon du team Rogue Sup

Peux-tu nous en dire plus sur ton quiver ?
Un longboard
Un surf 9,3
Un mini Malibu
Sup race 12’6 Rogue Sup

Qui sont des sponsors ?
Rogue – http://www.rogue-sup.com
Victory vêtements – http://victorykoredry.com/
Nexpa Surf Shop tenu par 1 certain Didier Leneil
Waxx pour les shorts de bain – http://www.waxxindustries.com
Je remercie de tout cœur mes sponsors de me faire confiance pour l’avenir.

Quel est ton spot de prédilection ?
Mon spot de prédilection c’est le Lido dans la baie de Bandol. C’est un spot relativement sécure, idéal pour aller surfer entre amis, en famille ou avec les enfants. Quand il y a du soleil, c’est paradisiaque pour naviguer et faire des apéros entre amis.

Interview de Laetitia Isnardon du team Rogue Sup

Quels sont tes projets pour l’avenir ?
Mon but pour les mois à venir et de me rapprocher progressivement du podium au niveau national et européen. Sinon au niveau perso, j’ouvre une boutique de brocante vintage avec mon père, ça c’est ma deuxième passion. Je suis fan des années 50 à 70, une belle époque à mes yeux.

Merci encore à Laetitia Isnardon et on lui souhaite bonne chance pour ses prochaines courses.

Palmarès
3ème femme à Namur 2012
3ème femme à l’Open de Lyon 2012
3ème femme Championne Paca 2012
5ème femme national beach race 2012
9ème femme national longue distance
7ème femme européenne 2012

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J'écris et publie presque tous les jours des articles afin d'offrir aux internautes un maximum d'informations sur ces sujets.

UA-32433957-1