Kai Lenny confirme sa venue sur l’ile d’Oleron

Article publié le 2 juin 2013 par rubrique News et 9440 visites

Kai Lenny confirme sa venue sur l’ile d’Oleron

À la tête de cette prestigieuse compétition, le phénoménal Hawaiien Kai Lenny sera présent du 7 au 7 juin à l’Oléron Stand Up Paddle Challenge.

L’île d’Oléron, accueillera du 7 au 9 juin un véritable plateau de stars dans le cadre de la première étape européenne du circuit de la coupe du monde « Stand Up World Series ». À l’occasion de ce 3e Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, le gotha du stand up paddle mondial va poser ses bagages sur la magnifique Plage des Huttes de Saint-Denis d’’Oléron, les 7, 8 et 9 juin prochains. Qu’’ils viennent d’Hawaii, d’Australie, de Californie, de Nouvelle-Zélande, du Danemark, des Canaries, d’Argentine… ils viennent tous pour en découdre avec les meilleurs « riders » nationaux, mais aussi pour découvrir les merveilles du Pays Marennes Oléron.

Au-delà de ses nombreux titres en stand up paddle (double champion du monde en vague sur le Stand Up World Tour en 2010 et 2011 et champion du monde de race sur le Stand Up World Series 2012) Kai Lenny, 20 ans, fait avant tout partie du clan très fermé des « watermen » de légende. Avec comme mentors des Laird Hamilton, Robby Naish ou encore Dave Kalama, il n’est pas surprenant de retrouver Kai dès son plus jeune âge sur « Jaws », l’une des plus grosses vagues de la planète. Kai excelle en windsurf, en kitesurf et bien entendu en stand up paddle. Dans la même journée il a «surfé » cette montagne d’eau, successivement en windsurf, en kitesurf et en stand up paddle, le plus simplement du monde.

À ses côtés, deux autres garçons de Maui (Hawaii), de la même trempe que Kai, Connor Baxter, leader actuel du classement mondial Race et Zane Schweitzer qui a remporté l’étape d’’Abu Dhabi en avril dernier. Les Australiens vont venir en force également avec à leur tête le célèbre waterman de la gold coast Jamie Mitchell (10 titres consécutifs de champion du monde de paddle board et surfeur de grosses vagues également…). Il y a fort à parier que des riders français de la trempe d’Éric Terrien et de Gaëtan Séné donneront tout pour défendre les couleurs de la France sur cette incroyable étape du « World Tour 2013 ». Chez les femmes, la Néo-Zélandaise Annabel Anderson (championne du monde 2012) revient défendre son titre et, pourquoi ne pas, créer la surprise en devançant, une nouvelle fois, les hommes sur la longue distance comme elle l’avait si bien réalisé l’année dernière. L’Australienne Angela Jackson (championne du monde ISA 2013) sera à ses côtés tout comme Olivia Piana, la meilleure rameuse française sur le circuit international (vice-championne du monde SWS 2012) ou encore Sonni Hönscheid (Canaries) et bien d’autres encore… »

Tags : , , , , , , , , , , ,

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J'écris et publie presque tous les jours des articles afin d'offrir aux internautes un maximum d'informations sur ces sujets.

UA-32433957-1