Dordogne Intégrale 2017 avec Patrice Remoiville et sa team

Article publié le 7 juin 2017 par rubrique Gilrs, News et 9390 visites

Retrouvez les interviews de Patrice Remoiville, Florent Dode, Olivier Darrieumerlou, Marie-Elphège Julienne et Janneke Smits qui ont participé à cette course de stand up paddle.

Bonjour Patrice, comment c’est passé cette descente de la Dordogne ?
Bonjour à toutes et à tous. Pour la troisième édition depuis l’ouverture aux paddlers, nous étions un peu plus d’une centaine sur la rivière à 6h00, pour le départ. C’est une belle évolution au niveau des participants, il y a deux ans nous étions 3 (Florent, Franck Siegel et moi-même) et l’année dernière 23. Cela démontre la montée et le dynamisme de la discipline « très longues distances »

Quel était ton objectif cette année ?
Comme tous les autres concurrents, mon objectif premier était de terminer la course et peut-être même améliorer mon temps de 2016. Mais ce qui pouvait le plus me remplir de joie, c’est de voir les vainqueurs des deux catégories récompensées (homme et femme) sur une de mes planches 3Bay.

Ce fut chose faite ?
Pour la catégorie féminine, je voyais mal comment la victoire pouvait échapper à Janneke Smits, la néerlandaise de 34 ans, victorieuse de la 11 City Tour, non-stop l’année dernière. Elle adore sa 3Bay de 14’x23″ qu’elle m’avait commandé en janvier dernier. Dordogne sera sa première course dessus.
Chez les hommes, la compétition semble plus ouverte que jamais, avec notamment la venue de Guadeloupe de Romuald, le vainqueur des deux dernières éditions de Ze Race. Franck Fifils lui aussi à traverser l’Atlantique pour prendre sa revanche sur Florent Dode. Pour cela, il ne semble pas avoir lésiné sur la longueur de l’outil, tout le monde le découvrait au moment du départ sur un « cure de dent » de plus de 17’ que son sponsor planche lui a fait fabriquer.
Finalement mon rêve est devenu réalité « doublement », puisque j’apprenais au moment de mon passage de la ligne, que ce sont finalement les deux premières places de l’épreuve homme qui était revenus au 3Bay « boys » Florent Dode et Olivier Darrieumerlou, Franck Fifils devant une nouvelle fois se contenter de la troisième place.
Mais aussi chez les filles, Marie-Elphège Julienne (que j’avais réussi à suivre jusqu’au deuxième ravitaillement) aller prendre la deuxième place derrière Janneke, sur sa 3Bay. Sans oublier le Sup Tandem 3Bay de Sébastien Le Meaux et son comparse Apehau, vainqueur et 5éme toutes catégories.

Et toi alors Florent, quel était tes objectifs en participant à la Dordogne Intégrale cette année ?
L’objectif principal était de confirmer une troisième victoire consécutive même si les deux premières éditions étaient d’avantages en mode découverte et partage !

Quels sont les moments qui t’ont le plus marqués durant cette course ?
Il y a 3 choses qui m’ont marqué en dehors de la beauté du paysage et de l’accueil :
– l’enthousiasme et le nombreux grandissant de participants en Sup.
– le Sup unlimited de Franck
– et le scénario de course pratiquement identique à l’année dernière

Quel est ton avis sur ton résultat ?
Très content de mon résultat, cette épreuve reste avant tout un défi et un challenge personnel. Pour ce genre d’épreuve, améliorer son temps n’est pas en soi une fin car trop de paramètres rentrent en jeux (notamment le débit d’eau) mais la terminer est un vrai moment de bonheur !

Quels sont tes prochaines échéances et compétitions ?
Mes deux prochaines échéances sont les 24h non-stop en Espagne (1 juillet) et les 220km non-stop en Hollande (11 septembre). Je vais participer à quelques étapes de l’EuroTour prochainement (Thonon, Bilbao et San Sébastian) mais pas avec les mêmes objectifs.

Bonjour Olivier, quel était tes objectifs en participant à la Dordogne Intégrale cette année ?
Partager un bon gros challenge sportif extrême avec les potes passionnés de ce genre d’épreuve. Et personnellement, prendre un maximum de plaisir sur cette belle rivière tout en allant le plus vite possible vers Castelnaud la Chapelle en restant debout sur ma bombe 3Bay flatwater. Donner le meilleur de moi-même. Rester concentré sur ces objectifs et conscient de tout ce qui ce passe km après km, dans la vie le temps passe trop vite ! C’est donc l’occasion de mesurer pleinement et d’apprécier le temps qui passe pendant des efforts très intenses comme celui-là. Sans manquer d’ambition sportive et en restant prêt pour représenter au mieux le team 3 Bay et Sup Landes, la 2éme place était mon objectif sportif car quand Flo est en forme il est très fort le type ! Et puis avec Franck, Romu et Miguel il y avait du gros niveau prétendant au podium…

Les moments qui t’ont le plus marqués durant cette course ?
Le départ de la course avec le lever de soleil sur la rivière c’était magique et quand on a vu que Franck avait sorti la 17′ on s’est dit qu’un nouveau défi se présenté. Enfin mon dernier ravito que j’ai un peu loupé comme l’an dernier, Flo est repartie en premier puis Frank et moi ensuite, je suis remonté sur Frank puis j’ai réussi à le décroché pour finir les 3 derniers kms un devant lui et sur la dernière ligne droite j’ai relâché un peu tôt heureusement j’ai mis un coup d’œil en arrière et je l’ai vue revenir sur une partie glissante du coup j’ai encore rallumer jusqu’à la ligne d’arrivée pour assurer !! Et plouf le plongeon le plus agréable de l’année dans la Dordogne.

Ton avis sur ton résultat?
Content de mon résultat. Avec Frank et Flo o n a tous les 3 battu le temps de l’année dernière. Physiquement et mentalement j’ai utilisé toutes mes batteries !

Tes prochaines échéances et compétitions ?
Une compétition au Pays Basque côté espagnol le week-end prochain. Sûrement une manche de l’Euro Tour à San Sébastien ou Bilbao pour aller voir les « avions de chasse » de plus près…enfin surtout de derrière ! Et bien sûr la KLN 24 h en Espagne qui est mon 2éme objectif de la saison.

Bonjour Marie, quel était tes objectifs en participant à la Dordogne Intégrale cette année ?
Cette année, la Dordogne intégrale était pour moi une découverte. Je n’avais jamais participé à de très longue distance. Cette expérience m’a permis de me tester sur ce format de course.

Les moments qui t’ont le plus marqués durant cette course ?
Le départ 6h du matin, voilà c’est parti pour 130km avec une impression de me jeter un peu dans le vide. En début de course, malgré un peu d’appréhension au passage des rapides, je les ai franchis sans trop de difficulté. Surprise, la première moitié de course est passé très vite. Je n’en dirai pas autant des 30 derniers km !!!

Ton avis sur ton résultat ?
Très contente de mon résultat, j’espérai bien aller au bout et en même temps je ne savais pas trop dans quoi je m’embarquais ! Cette course a était un énorme apprentissage sur la navigation en rivière et surtout sur la longue distance. A refaire, je gérerai mon effort, les pauses, les ravitaillements différemment.

Tes prochaines échéances et compétitions ?
Je reviens à des formats plus courts, le Morbihan paddle Trophée par exemple début juillet.

Bonjour Janneke, quel était tes objectifs en participant à la Dordogne Intégrale cette année ?
Mon premier objectif était de terminer cette Dordogne Intégrale et bien sûr j’espérai un bon chrono et un bon classement. J’étais plus qu’heureuse que tout ce soit bien passé et de mon résultat.

Les moments qui t’ont le plus marqués durant cette course ?
Au début de la course je suis tombé dans l’eau plusieurs fois. Parce qu’il faisait encore sombre et frais et j’ai eu quelques difficultés à me réchauffer. Si je dois faire la course de nouveau, il sera prudent d’utiliser ma combinaisons sèche Sup Skin pour le la première partie de la course.

Ton avis sur ton résultat ?
Comme je l’ai déjà dit, j’étais plus qu’heureuse de mon résultat. Concernant la course en général, j’ai aimé du début à la fin, tous ces rapides, ces rochers sortant de l’eau et les châteaux, c’était magnifique et j’ai beaucoup apprécié.

Tes prochaines échéances et compétitions ?
Le week-end prochain je vais aller à la Battle of the Coast en Hollande. Je ne suis pas très à l’aise dans les vagues, mais au moins je vais essayer. La prochaine Ultra Long Distance course seras la KLN 24H à Pedrana (Espagne) le 1er et 2 juillet prochain. Je suis très curieuse de participer à cette course pour la première fois et suis impatiente d’y être.

Tags : , , , , , ,

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J'écris et publie presque tous les jours des articles afin d'offrir aux internautes un maximum d'informations sur ces sujets.

UA-32433957-1