Quatres titres nationaux pour Arthur Arutkin !

Article publié le 10 novembre 2014 par rubrique News et 10380 visites

Le Nordiste Arthur Arutkin est devenu champion de France de longue distance 2014 de stand up paddle, à la Trinité sur Mer.

Arthur Arutkin a dominé Titouan Puyo et Martin Letourneur, en finale des championnats de France « course technique », ce dimanche à Quiberon. Il n’a que dix-sept ans mais un talent fou ! Arthur Arutkin a archi dominé la 5e édition des championnats de France de Stand Up Paddle race, ce week-end à Quiberon. Vainqueur de la Longue distance, en Baie de Quiberon samedi, il a remporté la course technique ce dimanche. En Open et en espoirs pour quatre titre en deux jours !

Après sa démonstration samedi entre Port d’Orange et la Trinité sur Mer, Arthur Arutkin a remis le couvert ce dimanche à Mané Gwenn, un spot de surf bien connu sur la Presqu’île. Dans des vagues de 1m50 et plus, le Nordiste a été le plus véloce lors des qualifications et en finale. Sur un parcours particulièrement exigeant, passage de vagues, contournement de bouées au large, retour au rivage en surf, le tout trois fois, Arutkin a fait parler la puissance, la technique et le sens marin.
Arutkin avait tout pour lui.

Des bras, il en fallait assurément, de la technique pour surfer les vagues sur le retour aussi, de l’équilibre également pour tenir sur le sommets des paquets d’eau venant s’abattre sur le spot des « crevettes ». Arutkin avait tout ça et confirme un an après ses places de vice-champion de France qu’il n’est plus un simple espoir mais le numéro un sur ces championnats de France.

Déjà deuxième samedi derrière Arutkin, le Calédonien Titouan Puyo prend de nouveau la médaille d’argent sur la « technical race ». Mais contrairement à la veille où la déception était à la hauteur du rang du champion du monde 2014 qu’il, cette place de dauphin lui convient davantage, tant il est vrai que le spécialiste de la longue distance pêche encore dans les vagues. C’est d’ailleurs en chutant sur l’une d’elle que Puyo a perdu tout espoir de revenir sur Arutkin à l’entame du dernier tour.

Sur la troisième place du podium, le jeune breton de St Malo, Martin Letourneur atteste de la bonne santé du Sup français et de la jeunesse au pouvoir. Arutkin (17 ans), Puyo (23 ans), Letourneur (18 ans) permettent à la discipline d’envisager un avenir serein.

Quatres titres nationaux pour Arthur Arutkin !

Chez les dames, Caroline Angibaud est venu damner le pion aux spécialistes du Sup Race, elle la vice-championne du monde de la discipline mais en surf. Ceci dit, les conditions du jour étaient exceptionnelles pour la n.1 française dans les vagues. A l’aise dans le passage de la barre et dans le surf, la Vendéenne a fait la différence sur la surprenante bretonne Solange Pruvost et la Cannoise Céline Angibaud, sacrée la veille en longue distance. Les championnats de France 2014 se referment sur cette magnifique journée ensoleillée avec des conditions idéales en Bretagne pour la pratique du Stand Up Paddle.

Tags : , , , , , , , , , , , , ,

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J'écris et publie presque tous les jours des articles afin d'offrir aux internautes un maximum d'informations sur ces sujets.

UA-32433957-1