Arnaud Durand est notre nouveau Sup Addict Suisse

Article publié le 12 janvier 2017 par rubrique Sup Addicts et 10470 visites

Arnaud à découvert le stand up paddle en Suisse et plus particulièrement le sup polo qu’il pratique sur le Lac Léman.

Bonjour Arnaud, comment as-tu connu le stand up paddle ?
Bonjour à toutes et à tous. Je fais du Sup-Polo à Préverenges en Suisse. J’aime le côté sport d’équipe, pour moi c’est ce qui manquait au paddle. La différence c’est que là en compétition vous n’êtes plus seul contre tous. Le Sup-polo est née à Préverenges en Suisse avec Holypaddle pour finir sous licence chez Starboard ce qui donne une plus grande visibilité à cette pratique.

Te souviens-tu de ta première session ?
Oui à Preverenges, avec des amis nous avons fait un match de Sup-polo, 3 contre 3 et nous avons joué plus d’une heure c’était vraiment bien. J’ai tout de suite accroché.

Quelle est ton matos de prédilection et que peux tu nous dire sur lui ?
Le matériel pour faire du Sup-Polo est spécifique, les rames sont en forme de cuillère par exemple. Cela ressemble à celle du Mayak Polo, un jeu similaire au Sup-polo qui vient lui du Canada.

Quel est ton spot préféré et quels conseils peux-tu nous donner sur celui-ci ?
La plage de Préverenges en Suisse, c’est la seul plage côté Suisse du Lac Léman ou il y à du sable pour aller dans l’eau. C’est vraiment très agréable et puis le site en lui même est vraiment exceptionnel et calme.

Comment fonctionne le Sup Polo ?
L’arène fait une longueur de 25 mètres avec une largeur 20 mètres. Pour faire du Sup-Polo pas besoin d’être un professionnel du paddle. Pour jouer il faut une balle flottant type Water-polo, 6 rames en forme de cuillère, 3 d’une couleur, et les 3 autres d’une autre couleur, 6 planches. Elles sont spécialement faites pour pivoter rapidement. Comme le bassin est fermé, le leach est pas obligatoire, nie le gilet de sauvetage.

Le mot de la fin ?
Le Sup-Polo à un grand frère qui s’appelle le Mayak Polo qui vient de Québec au Canada inventé par Pierre Louis Parant, qui à aussi inventé dans les années 90 le Surfbike (vél’eau) sur l’eau. J’espère qu’un jour le Sup-polo, tout comme le Mayak-Polo, sera connus du grand public car pour le moment c’est un sport qui reste peut connu. Plus d’informations sur moi sur le site de mon association.

Tags : , , , , , ,

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J'écris et publie presque tous les jours des articles afin d'offrir aux internautes un maximum d'informations sur ces sujets.

UA-32433957-1